Ségolène Royal épingle Roselyne Bachelot pour s’être rendu à Nantes en avion

POLEMIQUE Sur Twitter, l’ancienne ministre de l’écologie a taclé le « bilan carbone » de la ministre de la Culture, qui s’est rendu en avion au chevet de la cathédrale incendiée à Nantes. Avant d’être renvoyée dans les cordes...

F.P.
— 
Roselyne Bachelot aux côtés du Premier ministre Jean Castex, le samedi 18 juillet à Nantes.
Roselyne Bachelot aux côtés du Premier ministre Jean Castex, le samedi 18 juillet à Nantes. — Mathieu Pattier/SIPA

« Pour Nantes, il y a le TGV. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais ». La pique est signée Ségolène Royal. Sur Twitter, l’ancienne ministre de l’écologie et ex-ambassadrice des pôles n’a pas laissé passer la photo de Roselyne Bachelot, nouvelle ministre de la culture, prise dans l’avion qui l’envoyait à Nantes, samedi, pour se rendre au chevet de l a cathédrale incendié.

Ségolène Royal renvoyée dans les cordes

Ségolène Royal épingle alors Roselyne Bachelot pour avoir choisi la voie aérienne, au plus lourd bilan carbone, pour se rendre à Nantes. Plusieurs internautes ont déploré également le choix fait par la ministre de la culture.

Mais d’autres encore renvoient Ségolène Royal dans les cordes, lui rappelant notamment un voyage express qu’elle avait fait en juillet 2018, en Islande, sur une journée et en avion privé, pour inaugurer un paquebot de luxe. Les journalistes du Quotidien avaient alors signalé la discordance entre les paroles et les actes de Ségolène Royal.