Tourcoing: Gérald Darmanin démissionnera le 14 juillet de son mandat de maire

FIN DE CUMUL Le ministre l’annoncera à son équipe municipale après avoir assisté aux cérémonies de la Fête nationale à Paris

20 Minutes avec AFP

— 

Gérald Darmanin lors de son élection comme maire de Tourcoing, le 23 mai 2020.
Gérald Darmanin lors de son élection comme maire de Tourcoing, le 23 mai 2020. — ERIC DESSONS/JDD/SIPA

Sa décision était attendue. Le nouveau ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin démissionnera de son poste de maire de Tourcoing le 14 juillet, annonce-t-il dans une interview à Nice-Matin. Ce choix n’est cependant pas complètement une surprise. Le nouveau ministre de l’Intérieur avait pris la semaine dernière la même décision pour son poste de conseiller régional.

Le prochain conseil municipal fixé au 18 juillet

« Je suis conscient que ce qu’on attend d’un ministre de l’Intérieur, c’est d’être présent 24 heures sur 24 et disponible. Je mentirais aux Français si je leur disais que j’étais capable de faire les deux », répond le ministre quand on lui suggère que « rendre son écharpe de maire » doit « être un déchirement pour lui ». Il précise qu’il aura « l’occasion le 14 juillet, après avoir assisté aux cérémonies de la Fête nationale à Paris, de rencontrer (son) équipe municipale » pour lui faire part de sa décision. Le prochain conseil municipal de Tourcoing est prévu le 18 juillet.

S’il n’est pas interdit par la loi de cumuler un poste de dirigeant d’exécutif local avec une fonction de ministre, il est convenu depuis 1997 que cela ne peut pas être le cas. L’ex-Premier ministre Edouard Philippe a en outre sanctuarisé cette règle non écrite en septembre 2019.