Martine Vassal réélue à la tête de la métropole Aix-Marseille-Provence dès le premier tour

POLITIQUE La réélection de Martine Vassal (LR) à la tête de la métropole Aix-Marseille-Provence annonce de nombreux bras de fer avec l'écologiste Michèle Rubirola, nouvelle maire de Marseille

J.S.-M. avec AFP

— 

Martine Vassal avait renoncé à être candidate à la mairie de Marseille.
Martine Vassal avait renoncé à être candidate à la mairie de Marseille. — AFP

C’est tout sauf une surprise. Martine Vassal, la présidente LR du conseil départemental des Bouches-du-Rhône, a été réélue jeudi à la tête de la métropole​ Aix-Marseille-Provence, dès le premier tour.

Elle a obtenu 145 voix. Le candidat de la gauche, Gaby Charroux, maire communiste de Martigues, a obtenu 61 voix, Jean-Pierre Serrus, maire LREM de La-Roque-d’Antheron, 22, et Stéphane Ravier pour le Rassemblement national 11 bulletins.

Duel à distance

Plombée par sa défaite dans son propre secteur des 6e et 8e arrondissements et par l’enquête pour suspicions de fraudes visant des élus, militants et candidats LR, Martine Vassal ne s’était finalement pas portée candidate à la mairie de Marseille, le week-end dernier. Le duel attendu avec Michèle Rubirola va donc finalement se dérouler à distance.

La candidate d’une large alliance de la gauche a succédé à Jean-Claude Gaudin dans le bureau de maire de la deuxième ville de France. Mais en matière de développement économique, de transports ou d’habitat, le pouvoir réel est plutôt sur l’autre rive du Vieux Port, du côté de la métropole.

Après sa défaite aux municipales dans la cité phocéenne, Martine Vassal avait cependant promis qu’elle continuerait à collaborer avec la ville « de manière équitable » : « Je respecte la démocratie et je travaillerai avec la maire comme je travaille avec les autres. »