Jean Castex veut augmenter les moyens attribués à la justice

REFORME Le Premier ministre était en visite au tribunal de Bobigny avec le nouveau Garde des Sceaux

20 Minutes avec AFP

— 

Le Premier ministre Jean Castex s'est rendu au tribunal de Bobigny avec Eric Dupond-Moretti mercredi 8 juillet 2020.
Le Premier ministre Jean Castex s'est rendu au tribunal de Bobigny avec Eric Dupond-Moretti mercredi 8 juillet 2020. — AFP

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé mercredi sa volonté d’augmenter les moyens de la justice à partir de 2021, à l’issue d’une visite au tribunal de Bobigny. « Il existe une loi de programmation votée par l’actuelle majorité et je vous annonce qu’à compter de 2021 nous allons en accélérer la réalisation », a-t-il affirmé, après cette visite effectuée en compagnie du garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti.

Lors de cette visite « nous avons regardé les conditions de travail » avec pour objectif « de dire à l’ensemble des personnels judiciaires et à l’ensemble de la Nation que les modalités de fonctionnement du service public judiciaire sont au cœur de nos priorités ».

Volonté de « faire de ce sujet une priorité »

« Une république comme la nôtre, surtout ici en Seine-Saint-Denis, suppose que le service public de la justice au service de tous les citoyens fonctionne le mieux possible », a-t-il ajouté.

« Des efforts ont déjà été entrepris par le précédent gouvernement », a-t-il souligné, en évoquant « les renforts en personnels » et « un projet immobilier ambitieux, dont la première tranche devrait être livrée en 2024 ». Le chef du gouvernement a aussi rendu hommage aux qualités du nouveau ministre de la Justice, une « très grande personnalité du monde de la justice », qui « incarne cette volonté » de l’exécutif « de faire de ce sujet une priorité ».

« Le Premier ministre nous a assuré que si un ministre de caractère avait été nommé, c’était effectivement pour défendre la justice. On a envie de dire chiche », a réagi auprès Sophie Combes, magistrate et déléguée du Syndicat de la magistrature.

Une augmentation du budget de la justice

« Le Premier ministre nous a dit qu’il devrait y avoir une augmentation du budget de la justice, on l’espère conséquente », a-t-elle ajouté. Le budget 2020 de la Justice, voté en 2019, s’établissait à plus de 7,5 milliards d’euros et en hausse de 4 %. Une augmentation conséquente, mais toutefois inférieure à la trajectoire fixée dans la loi de programmation budgétaire 2018-2022.