Gouvernement Castex : Les Français semblent partagés par ces nominations, selon plusieurs sondages

OPINION Selon un sondage, la moitié des Français n'ont pas d'avis sur Jean Castex, qui manque de notoriété

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti divise l'opinion publique.
Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti divise l'opinion publique. — Jacques Witt/SIPA

Les Français ont-ils une bonne opinion du Premier ministre et de son nouveau gouvernement ? Ils semblent pour le moment partagés et il est un peu tôt pour juger un homme très peu connu du grand public. En effet, plusieurs sondages, publiés mercredi, s’intéressent à la vision qu’ont les Français de Jean Castex et de ses ministres. Selon une enquête Elabe pour BFMTV, 31 % des sondés se disent satisfaits de la composition du nouveau gouvernement, 36 % sont mécontents et 33 % ne se prononcent pas. Près d’un Français sur deux (47 %) n’a pas d’avis sur la nomination de Jean Castex, qui souffre encore d’un net déficit de notoriété, 29 % estiment que c’est une bonne chose et 24 % une mauvaise.

Selon une autre enquête Ifop-Fiducial pour  Cnews  et Sud Radio, 48 % des personnes interrogées se disent satisfaites du nouveau gouvernement contre 52 % qui ne le sont pas (mais sans précision sur celles qui ont refusé de se prononcer). Dans une autre enquête d’Odoxa pour Le Figaro et Franceinfo parue, elle, mardi, 51 % des sondés sont satisfaits, 48 % ne le sont pas et 1 % ne se sont pas prononcés.

Dupond-Moretti divise l’opinion publique

Chez les ministres, la nomination de Roselyne Bachelot au ministère de la Culture est accueillie favorablement par 53 % des personnes interrogées par Elabe, contre 30 % pour qui c’est une mauvaise chose, et 17 % ne se prononcent pas. Pour l’étude Ifop-Fiducial, 58 % approuvent, 34 % désapprouvent et 8 % ne la connaissent pas.

Le choix d’Eric Dupond-Moretti au poste de Garde des Sceaux divise davantage les Français : 41 % y sont favorables, contre 35 % qui y voient une mauvaise chose et 24 % ne se prononcent pas, selon Elabe. Selon l’étude Ifop-Fiducial, 44 % approuvent sa nomination, 40 % désapprouvent et 16 % ne le connaissent pas.

Les sondés se divisent aussi sur un autre ministre dont la désignation est controversée, Gérald Darmanin à l’Intérieur : 38 % l’approuvent selon Ifop-Fiducial, 45 % la désapprouvent et 17 % disent ne pas le connaître.

* Enquête Elabe réalisée en ligne le 7 juillet auprès de 1.000 personnes représentatives de la population française de plus de 18 ans, selon la méthode des quotas.

** Enquête Ifop-Fiducial réalisée en ligne le 7 juillet auprès de 1.023 personnes représentatives de la population française de plus de 18 ans, selon la méthode des quotas.