Gouvernement Castex: Le départ de Sibeth Ndiaye motivé par « un choix familial et personnel »

REMANIEMENT Porte-parole du gouvernement depuis mars 2019, cette proche d’Emmanuel Macron est remplacée par Gabriel Attal

20 Minutes avec AFP

— 

Sibeth Ndiaye à Paris le 28 juin 2020.
Sibeth Ndiaye à Paris le 28 juin 2020. — ISA HARSIN/SIPA

Même si elle n’occupait pas un ministère régalien, le départ de Sibeth Ndiaye marque un tournant dans l’entourage du Chef de l’Etat. Particulièrement proche d’Emmanuel Macron, elle fut sa conseillère presse durant la campagne présidentielle puis à l’Elysée. Pour le grand public, elle devient une figure marquante du gouvernement d’Edouard Philippe, lorsqu’elle est propulsée comme porte-parole en mars 2019.

Refus d’être une ministre déléguée

Si aujourd’hui elle n’apparaît pas dans la liste des ministres de l’équipe Jean Castex, son entourage assure que c’était son désir. Elle souhaite en effet « retourner à la vie civile ». Selon LCI, sa décision serait également motivée par « un choix familial et personnel ». Elle aurait même refusé des « propositions pour être ministre déléguée ».

L’objectif est donc pour son entourage de montrer qu’il n’y a pas eu de désaveu d’Emmanuel Macron à l’encontre de Sibeth Ndiaye. Mais, cette grande fidèle du président, qu’elle assume protéger à tout prix, a dû essuyer diverses polémiques en raison de maladresses de communication, concentrant de virulentes critiques. Après 16 mois en poste, Sibeth Ndiaye est remplacée par Gabriel Attal.