Gouvernement Castex : Jean Castex se pose en « chef de la majorité » devant les parlementaires…

REPLAY Revivez le remaniement ministériel du gouvernement Castex

Jean-Loup Delmas, Nicolas Stival, Fabrice Pouliquen

— 

Le Premier ministre Jean Castex le 4 juillet 2020.
Le Premier ministre Jean Castex le 4 juillet 2020. — Francois Mori/AP/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Le troisième gouvernement du mandat présidentiel d’Emmanuel Macron doit être nommé ce lundi.
  • On le sait depuis vendredi c’est Jean Castex, venu des Républicains, qui est le chef ce nouveau gouvernement. Il a annoncé vouloir rapidement nommer ses ministres.
  • Comme le veut la tradition, c’est le secrétaire général de l’Elysée qui devrait annoncer les noms des nouveaux ministres, sur le perron du palais présidentiel.

A LIRE

A VOIR

 

23h00 : Ce live est terminé

Merci d'avoir passé cette soirée politique avec nous. On se retrouve dès 7h pour suivre la suite des réactions et la prise de fonctions des nouveaux ministres. Bonne nuit à tous.

23h00 : Ce qu’il faut retenir de ce nouveau gouvernement de « défense »

Darmanin et Le Maire confortés, Dupond-Moretti et Bachelot arrivent… Emmanuel Macron mise sur un « gouvernement de défense » pour sa fin de quinquennat. 

» Thibaut Le Gal vous explique tout ici.

 

 

22h55 : La plainte pour viol contre Darmanin « pas un obstacle », selon l’entourage du président

La plainte pour viol visant le nouveau ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin semble évoluer « dans le bon sens » et cette plainte « n’a pas fait obstacle » à la promotion d’un ministre qui « aspirait à plus », a indiqué lundi l’entourage du président. « Il semble que les choses vont dans le bon sens », a déclaré cette source sans autre précision. L’Elysée ne fait « jamais de commentaires sur les affaires en cours », a cependant ajouté cette source.

Mi-juin, les avocates de la femme qui accuse Gérald Darmanin de l’avoir violée en 2009 avaient dénoncé le soutien apporté par le gouvernement au ministre. Après deux ans de bataille procédurale, la cour d’appel de Paris avait ordonné début juin la reprise des investigations sur les accusations de viol, harcèlement sexuel et abus de confiance portées contre le ministre par Sophie Patterson-Spatz. Entendu en audition libre le 12 février 2018, M. Darmanin a confirmé avoir eu une relation sexuelle avec Mme Patterson-Spatz, mais selon lui librement consentie et à l’initiative de la plaignante.

22h40: Libé s'amuse avec sa une western spaghetti

Avec une une consacrée à ce remaniement en hommage à Ennio Morricone, décédé lundi,

 

22h30: Castex se pose en «chef de la majorité» devant les parlementaires LREM

Le Premier ministre s'est affirmé comme «chef de la majorité» devant les parlementaires LREM, MoDem et Agir qu'il recevait à Matignon, aussitôt après la formation de son équipe gouvernementale, selon des propos rapportés.

«L'été sera studieux. Chacun devra être au travail tout de suite», a-t-il déclaré, réaffirmant aussi sa volonté de «dialogue». Dans ce nouveau casting qui comprend l'arrivée surprise de l'ex-ministre Roselyne Bachelot et de l'avocat Eric Dupond-Moretti, il a reconnu qu'il n'y avait «pas de gros changement. Mais ce n'était peut-être pas la peine, étant donné le contexte politique». «Et puis, il y en a déjà eu un à la tête de gouvernement», a-t-il ajouté d'après plusieurs participants.

«Ce gouvernement doit être la marque de l'unité. Unité de notre famille», a insisté le locataire de Matignon, soulignant que «trois parlementaires et non des moindres ont rejoint l'équipe gouvernementale»: Barbara Pompili, Brigitte Bourguignon et Nadia Hai, toutes trois LREM. «Le Premier ministre est le chef de la majorité. Ce n'est pas le caporal», a-t-il lancé plus tard, sous les applaudissements. Il était régulièrement reproché à son prédécesseur Edouard Philippe - un ex-LR qui n'avait pas pris sa carte à LREM - de ne pas jouer ce rôle d'animateur de la majorité.

22h20 : La plainte pour viol contre Darmanin « pas un obstacle » selon l’entourage du président

La plainte pour viol visant le nouveau ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin « n’a pas fait obstacle » à la promotion d’un ministre qui « aspirait à plus », indique ce soir l’entourage d'Emmanuel Macron.

Au sujet de cette plainte, « il semble que les choses vont dans le bon sens », a déclaré cette source sans autre précision, citée par l'AFP. Mais elle ajoute que l’Elysée ne fait « jamais de commentaires sur les affaires en cours ».

22h07 : Sibeth Ndiaye quitterait le gouvernement par « choix personnel »

L'entourage de l'ancienne porte-parole du gouvernement présente son départ comme un choix familial et personnel, selon LCI. L'intéressée retournerait à la société civile après sept ans de vie en cabinet et malgré de nombreuses propositions de postes de ministres délégués.

21h16 : « On prend les mêmes et on recommence » Trop peu de changements dans le gouvernement Castex ?

C’est en tout cas l’une des critiques fortes qui ressort dans les premières réactions politiques en prenant connaissance de la composition du gouvernement de Jean Castex. "On prend les mêmes et on recommence la même politique… Emmanuel Macron n’a rien compris rien entendu et se replie sur son dernier cercle de fidèles…", réagit par exemple Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national (RN). C’est la même critique que fait, en substance, Christian Jacob, président de Les Républicains (LR) : « Tout ça pour ça ! (…) Ce gouvernement, pour quoi faire ? C’est essentiellement un jeu de chaises musicales (…), a-t-il réagi auprès de l’AFP.

Au Parti socialiste, on ne dit pas mieux.

 

21h10 : Castex s’affirme en « chef de la majorité » devant les parlementaires

Le Premier ministre Jean Castex s’est affirmé comme « chef de la majorité » devant les parlementaires LREM, MoDem et Agir qu’il recevait à Matignon, aussitôt après la formation de son équipe gouvernementale, selon des propos rapportés.

Dans ce nouveau casting, hormis l’arrivée surprise de l’ex-ministre Roselyne Bachelot et de l’avocat Eric Dupont-Moretti, il a reconnu qu’il n’y avait « pas de gros changement. Mais ce n’était peut-être pas la peine, étant donné le contexte politique ». « Et puis, il y en a déjà eu un à la tête de gouvernement », a-t-il ajouté d’après plusieurs participants.

« Ce gouvernement doit être la marque de l’unité. Unité de notre famille », a insisté le locataire de Matignon, soulignant que « trois parlementaires et non des moindres ont rejoint l’équipe gouvernementale » : Barbara Pompili, Brigitte Bourguignon et Nadia Hai, toutes trois LREM.

21h02 : « Il y a des choses intéressantes sur de nouveaux concepts », estime Ségolène Royal

L’ex-ministre de l’environnement, qui assure avoir été contactée par Jean-Yves Le Drian pour une éventuelle entrée au gouvernement, n’est pas parmi les nouvelles têtes tout juste nommées par Jean Castex. Pas si revancharde, Ségolène Royal a attribué quelques bons points à cette nouvelle composition. « Il y a des choses intéressantes sur de nouveaux concepts, comme l’insertion et la citoyenneté », a-t-elle ainsi estimé au micro de Public Sénat. Avant d’émettre quelques bémols : « L’équipe sortante est quasiment reconduite à quelques modifications près, et puis c’est un gouvernement qui reste très La République en marche. On ne voit pas la force écologiste de ce gouvernement ». Barbara Pompili devra « ne pas lâcher (….) face aux autres ministères », notamment « celui de l’Économie »

20h51 : Dupond-Moretti à la Justice ? « Une déclaration de guerre à la magistrature »

L’Union syndicale des magistrats (USM) n’apprécie guère visiblement la grosse surprise de la soirée : la nomination du ténor du barreau Eric Dupond-Moretti au ministère de la justice. « Nommer une personnalité aussi clivante et qui méprise à ce point les magistrats, c’est une déclaration de guerre à la magistrature », a affirmé Céline Parisot, présidente de l’USM, principal syndicat de magistrat. « Quel est le message quand en plus le ministre de la Justice se trouve relégué aussi loin dans l’ordre protocolaire ? Le mépris le plus total pour la Justice », a-t-elle ajouté.

 

20h45 : La nomination de Gérarld Darmanin fait réagir… les syndicats de police

Les attentes sont fortes, du côté des syndicats de police, après la nomination de Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur. "Il avait les cordons de la bourse comme ministre du Budget. Maintenant qu'il est le premier flic de France, à lui d'aller chercher l'argent pour les policiers, pour l'indemnité du travail de nuit ou la nouvelle bonification indiciaire », lance ainsi Yves Lefebvre, secrétaire général d’Unité-SGP-FO.

« Le malaise est grand dans les rangs de la police et nous le jugerons sur les actes, juge pour sa part Fabien Vanhemelryck, du syndicat Alliance. Un soutien sans faille est indispensable et l'amélioration des conditions de travail doit être immédiate (matériel, mesures sociales, revalorisation heures de nuit.... ). En espérant qu'il nous rencontre rapidement et qu'un plan Marshall se mette en place dans la foulée. »

"L'intérêt principal d'un ministre, c'est sa verticalité et son poids politique, espère de son côté Patrice Ribeiro, de Synergies officiers. Gérald Darmanin était à Bercy, il en connaît tous les rouages. Il a une proximité du président de la République, il a l'oreille et la confiance de celui-ci. C'est un avantage pour nous.

20h33 : « Je serai la ministre de la Culture et des territoires », lance Roselyne Bachelot

« Avant de quitter ces lieux, tu peux te retourner, fier de ton bilan », a estimé la nouvelle ministre de la Culture à son prédécesseur, Franck Riester, lors d’un passage de relais qui n’a pas tardé après la nomination du gouvernement de Jean Castex.

« La mission que m’a confiée le président de la République est de mettre la culture au cœur du plan de reconstruction de notre pays laminé par une crise économique, sanitaire, sociale et morale d’une ampleur qu’on a du mal encore à estimer, a embrayé l’ex-ministre de la santé. Pour moi, l’urgence absolue en ce début d’été, sera d’aider à la remise en route et en état des lieux de culture – cinéma, théâtre, musée, festival…-, c’est quasiment une histoire de vie et de mort pour tant de personne. Je serai la ministre des artistes et des territoires. » Roselyne Bachelot a annoncé qu’elle tiendra dans les prochains jours des Etats généraux des festivals.

20h28: Gabriel Attal, nouveau porte-parole du gouvernement

Issu des rangs socialistes avant d'être «Marcheur» historique et proche d'Emmanuel Macron, le député des Hauts-de-Seine et benjamin du gouvernement Gabriel Attal, a connu une ascension express, jusqu'à être nommé lundi, à 31 ans, porte-parole du gouvernement.

20h19 : Franck Riester passe déjà le flambeau à Roselyne Bachelot

Ça ne tarde pas à la culture… La passation entre Franck Riester et Roselyne Bachelot, qui la remplace au ministère de la culture, se déroule en ce moment.

20h20: La fidélité en politique, ça rapporte? La preuve avec Barbara Pompili

 

20h15 : Des comptes publics à l’Intérieur… A quoi doit s’attendre Gérald Darmanin ?

Passé des comptes publics à l’Intérieur… Le bon plan ? C’est en tout cas le grand écart que devra faire Gérald Darmanin, devenu lundi soir premier flic de France en remplacement de Christophe Castaner. Trois grands chantiers attendent le nouveau locataire de la place Beauvau : la question des violences policières, restaurer la confiance des policiers envers leur ministre et le livre blanc de la sécurité intérieure.

 

20h08: Une ministre  passée par Les Grosses Têtes ? C’est possible

La preuve avec Roselyne Bachelot, nommée ce lundi ministre de la Culture. On vous retrace l'histoire de ce come-back politique.

 

20h05: Bachelot, Pompili, Darmanin, Dupont-Moretti... Les visagés clés du nouveau gouvernement... en vidéo

 

20h: Stanislas Guerini en ordre de marche

On n'attendait pas moins du délégué général de LREM...

 

19h58: Un brin de poésie avec le porte-parole du PCF, Ian Brossat

Que c'est joliment dit! 

 

19h56: « Un gouvernement libéral banal » pour Jean-Luc Mélenchon

 

19h54: Marine Le Pen lance la première salve

Dans le collimateur? Le nouveau ministre de la Justice, Eric Dupond-moretti, «un militant d'extrêm-gauche»

 

19h51: Quels chantiers attendent Eric Dupond-Moretti, nouveau ministre de la Justice ?

On revient sur l'une des surprises - pour ne pas dire LA surprise- de ce gouvernement concocté par Jean Castex, avec la nomination de l'avocat Eric Dupond-Moretti ministre de la Justice. Quels chantiers l'attendent? 

 

19h37: On récapitule... Huit nouvelles têtes au gouvernement

Huit nouveaux ministres ou ministres délégués font leur entrée au gouvernement, dont Barbara Pompili à la Transition écologique, Eric Dupond-Moretti à la Justice, Roselyne Bachelot à la Culture, et Elisabeth Moreno à l'Egalité femmes-hommes, a annoncé le secrétaire général de l'Elysée lundi.

Alain Griset aux PME, Brigitte Klinkert à l'Insertion, Nadia Hai à la Ville et Brigitte Bourguignon à l'Autonomie complètent l'équipe gouvernementale renouvelée de Jean Castex.

19h38: On a oublié Roselyne Bachelot à la Culture !

L'ex ministre de la santé, sous François Hollande, est la nouvelle ministre de la Culture. Elle remplace Franck Riester, qui part lui au Commerce extérieur où il sera ministre délégué.

 

19h35: Bruno Le Maire épaulé par trois ministres délégués

Dont un nouvel entrant : Alain Griset, chargé des Petites et moyennes entreprises. Les deux autres sont Olivier Dussopt, chargé des Comptes publics, et Agnès Pannier-Runacher, chargée de l'Industrie.

19h28 : Ceux qui ne changent pas de postes (ou peu)

-Nommé en plein confinement, Olivier Véran reste ministre de la Santé. Plus précisément ministre des solidarités et de la santé.

-Jean-Yves Le Drian reste ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

- Bruno Le Maire reste à l’Economie, aux Finances et se voit rajouter la Relance. 

-Jean-Michel Blanquer, garde l’Education nationale et récupère la Jeunesse et les sports

19h25: Annick Girardin, nommée ministre de la Mer

19h23: Sébastien Lecornu aux Outre-mer 

On poursuit le tour de table de ce nouveau gouvernement. Sébastien Lecornu, d'abord secrétaire d'Etat à la transition écologique puis ministre chargé des collectivités locales, devient ministre des Outre-mer.

19h22: Le premier conseil des ministres ce mardi à 15h

Le premier conseil des ministres du nouveau gouvernement de Jean Castex, tout juste annoncé par Alexis Kohler, se tiendra ce mardi à 15h, indique l'Elysée.

19h21: Marc Fesneau aux Relations avec le Parlement et à la participation citoyenne

19h20 : Julien Denormandie nommé ministre de l'Agriculture, Nadia Hai le remplace à la ville

Julien Normandie remplace Didier Guillaume au ministère de l'Agriculture. Il était jusque-là, ministre de la ville et du logement. 

Nadia Hai récupère alors le poste de ministre déléguée à la Ville. Elle était jusqu'alors députée LREM des Yvelines où elle avait battu sèchement le socialiste Benoît Hamon en 2017, avant de se spécialiser à l'Assemblée dans les sujets dont elle désormais la charge.

19h17 : Elisabeth Moreno remplace Marlène Schiappa à l’égalité homme/femme

Elisabeth Moreno est nommée ministre déléguée chargée de l’égalité femmes/hommes. Elle remplace Marlène Schiappa qui devient ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur chargée de la citoyenneté.

Inconnue en politique, Élisabeth Moreno, est une patronne de la Tech discrète et autodidacte qui se définissait en 2019 comme une "femme, noire, élevée dans une cité" aimant "le challenge". Présidente depuis janvier 2019 d’HP Afrique après avoir dirigé le groupe Lenovo en France, Elisabeth Moreno, 49 ans, est originaire du Cap-Vert, petit archipel d’îles volcaniques au nord-ouest de l’Afrique où elle est née le 20 septembre 1970.

19h15: Amélie de Montchalin, à la transformation et la fonction publique

Amélie de Montchalin, ministre de la transformation et de la fonction publique. Elle était secrétaire d'Etat chargée des Affaires européennes, depuis le 31 mars 2019

19h12: Autre transfert... Elisabeth Borne passe au travail

L'ancienne ministre des transports, puis ministres de la transition écologique et solidaire est nommée ministre du travail, de l'emploi et de l'insertion du gouvernement Castex. Elle remplace Muriel Pénicaud.

 

19h09 : Grosse surprise… Dupond-Moretti Garde des Sceaux

Jean Castex a choisi une personnalité forte pour la chancellerie en choisissant l'avocat Eric Dupond-Moretti. Ce ténor du barreau, redouté des cours d'assises, est une des surprises du nouveau gouvernement. Il succède à Nicole Belloubet.

 

19h08: Christophe Castaner saute, remplacé par Gerald Darmanin

C'était l'une des grandes inconnues de ce remaniement. Christophe Castaner quitte le ministère de l'Intérieur - et le gouvernement tout court- remplacé par Gérald Darmanin, jusque-là au budget.

Le maire de Tourcoing, ancien lieutenant de Nicolas Sarkozy devenu "cogneur" de Bercy, se voit récompensé avec sa nomination au ministère de l'Intérieur.

19h08: Florence Parly, ministre des armées

19h07 : Barbara Pompili, ministre de l’écologie

La députée LREM de la Somme et ancienne secrétaire d’Etat, Barbara Pompili, 45 ans, présidait depuis 2017 la commission du Développement durable de l’Assemblée. Elle remplace Elisabeth Borne qui devient ministre du travail.

Autre mouvement au ministère de la transition écologique : l’ancienne secrétaire d’État Emmanuelle Wargon a été nommée ministre déléguée chargée du Logement. Jean-Baptiste Djebbari garde, lui, le portefeuille des transports, en tant que ministre délégué et non plus secrétaire d’Etat.

 

18h59: Fausse alerte... 

Non, cet homme n'est pas Alexis Kohler...

 

18h45: Au micro, ce sera Alexis Kholer

Pour info, c'est Alexis Kohler, secrétaire général de l'Elysée qui prendra la parole à 19h, sur le perron du Palais, pour annoncer le nouveau gouvernement du Premier ministre Jean Castex. 

Alexis Kohler est secrétaire général de l'Elysée depuis mai 2017.
Alexis Kohler est secrétaire général de l'Elysée depuis mai 2017. - LUDOVIC MARIN / AFP

 

18h40: Encore vingt minutes à attendre, les prédictions vont bon train...

A vingt minutes désormais de l'annonce tant attenduede la composition du nouveau gouvernement, les prédictions vont bon train sur Twitter:

 

18h30 : Allez, je vous laisse avec Fabrice 

Merci pour ce moment, et bonne annonce du gouvernement en sa compagnie ! 

18h10 : Le nouveau gouvernement sera dévoilé à 19h, annonce l'Elysée 

La lumière au bout d'un looooooong tunnel ! 

17h50 : Bientôt 18h et toujours aucune blague prévisible et déjà vue et revue sur Jean-Vincent Placé ou Ségolène Royal, est ce qu’on se rend compte de cette masterclass d’humour hors des sentiers battus de ma part ?

On est sur du niveau Cristiano Ronaldo mèches blondes en Ligue des champions, on va pas faire le faux modeste.

17h30 : Présentement en train de réfléchir à si j’aurais le temps d’aller acheter des fleurs à ma copine pour son anniversaire
Et aussi de me poser cette grande question « Que répondre à mes (futurs) enfants quand ils me demanderont en quoi mon métier consiste ? »

17h10 : Notre vidéo sur Tik-tok
Alors par contre le beau brun ténébreux sur la vidéo, ce n'est pas moi, désolé. 

17h00 : Voilà voilà

 

16h40 : Rassurez-moi

 

 

16h10 : Ha bah ce live a pris la mauvaise direction apparemment

 

15h50 : Jean Castex a quitté le Sénat, direction l’Assemblée nationale

Après s’être entretenu avec le président du Sénat, il va désormais s’entretenir avec celui de l’Assemblée nationale. Les noms des ministres sont toujours attendus entre 17 et 20h…

15h45 : Dire que je me plaignais quand ma bestah avait 15 minutes de retard au bar

Je vais relativiser la pinte chaude et l'attente au Shywawa la prochaine fois, promis

15h30 : Ne croyez pas tout ce qu'on vous dit sur internet

 

15h10 : Une peur m'habite ... 

 

 

15h : De retour après avoir mangé la team

Et perdu 10-6 au babyfoot face au chef du service culture. Une journée placée sous le signe de l'échec.

14h52 : Futur(e)s ministres, sachez-le

 

14h45 : « Il y a des jours où l’actualité a du talent »

Cette phrase d’un de mes anciens professeurs en école de journalisme est restée gravée. Visiblement, il ne parlait pas du lundi 6 juillet 2020.

 

14h37 : Selon nos informations, il ne se passe vraiment pas grand-chose

Et c’est quelqu’un qui a suivi les dernières saisons du TFC en Ligue 1 qui vous le dit.

14h34 : Et si c’était lui, le futur ministre des Sports ?

Le nom de Karl Olive circule pour l’éventuelle succession de Roxana Maracineanu. On ne sait pas si c’est vrai, mais le maire de Poissy, ancien journaliste sportif sur Canal+, est affûté, semble-t-il.

 

14h20 : Isabelle Balkany se prend pour Samuel Etienne

La plus célèbre Levalloisienne de l’Histoire propose une question qui aurait toute sa place dans le « quatre à la suite » de Questions pour un champion, sous le thème « Les coulisses de la Ve République ». Dommage qu’elle lâche sa réponse dans le même tweet, on n’a même pas le temps de réfléchir.

 

14h15 : Un peu de musique pour patienter ?

Comme je partage les origines gersoises de Jean Castex (avec un accent encore plus prononcé) et que le festival Tempo Latino est annulé cet été comme 98 % des événements culturels, voici un petit extrait de l’édition 2011 de ce splendide événement, organisé dans la ville natale du nouveau Premier ministre.

 

14h09 : Du nouveau sur le front des futures manifs ?

 

14h05 : Bonjour, c’est Nicolas

Oui, c’est un peu abrupt comme présentation. Tout ça pour dire que je prends pendant une petite heure les commandes de ce live très particulier.

13h45 : Selon plusieurs médias donc, l'annonce du nouveau gouvernement se fera finalement entre 17h et 20h

...

13h25 : Dites-le si je vous dérange

 

13h10 : Jean Castex serait arrivé à l’Elysée

Selon Le Parisien et les images de BFM, un convoi de voitures amenant Jean Castex viendrait de débarquer à l’Elysée. La lumière au bout du tunnel peut-être.

13h00 : Patience est mère de vertu

Bon par contre je veux bien être patient et cool mais à 20h30, j’ai un restau pour l’anniversaire de ma chérie (et encore bon annif my love), et je vais pas louper la dorade de la Maison Bleue juste pour trancher si c’est Roselyne Bachelot ou Jean-Michel Jarre à la Culture, donc merci de faire vos annonces pas trop tard hein.

 

12h40 : Une déjà première bonne nouvelle pour le futur gouvernement

 

12h30 : Et la collègue sans âme ni compassion qui ramène ses crêpes au bureau et les mange à littéralement deux centimètres de moi

12h15 : La cour de l’Elysée toujours pas ouverte

Ce sera le signal qui permettra de savoir (enfiiiin) que les noms vont être annoncés. Pour le moment, je crois que Ted Mosby a trouvé la mother plus vite que l’Elysée aura annoncé les noms, c'est dire. 

12h : Bon bah l’Elysée et moi n’avons pas la même définition du mot « matinée » de toute évidence

11h50 : Et une pensée pour Rachelou qui aurait probablement donné son sang pour faire ce live à ma place
Mais le week-end à ses raisons que la raison ignore.

11h40 : Le mandat d’Emmanuel Macron « est fini », juge Julien Bayou

Le mandat d’Emmanuel Macron « est fini », et il « a échoué » sur ses principales promesses, a jugé ce lundi le secrétaire national d’EELV Julien Bayou à quelques heures de l’annonce du nouveau gouvernement. Il a estimé qu’assurer vouloir « un gouvernement de mission » comme l’a dit dimanche le chef de l’Etat, « ça ne mange pas de pain ».

« Il reste un budget utile que l’on va discuter à l’automne », mais en réalité, « ce mandat est fini, Emmanuel Macron a échoué sur ses trois principales promesses (…) et nous notre feuille de route c’est de préparer l’alternative », a fait valoir Julien Bayou sur franceinfo. Au lieu de « justice sociale », le chef de l’Etat « a creusé les inégalités », et sur l’environnement, la France a « toujours plus de retard sur l’accord de Paris », a-t-il déploré.

11h30 : « Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! Suspendez votre cours »

Ceux et celles qui auront reconnu le poème ont toute mon admiration

 

 

11h20 : Surprise, surprise

Selon l’entourage de l’Elysée, cité par nos collègues du Parisien, le nouveau gouvernement comptera « des surprises », « de nouveaux talents » et « des personnalités venues d’horizons différents ». Gouvernement Star Academy. 

11h10 : Des choix plus que des noms

Pieyre-Alexandre Anglade, député des Français de l’étranger et porte-parole de LREM, a déclaré sur BFM : « Ce qui est important, ce n’est pas tellement le casting mais les choix politiques. » 

11h : Dites-nous tout

 

 

10h50 : Le retour des territoires ?

 

10h40 : Et dire que je trouvais ma journée chargée

 

10h30 : « Le problème, c’est Emmanuel Macron » et son bilan, qu’importe le remaniement juge Peltier (LR)

Interrogé sur la nomination à la tête du gouvernement d’un homme issu de LR, après déjà celle d’Edouard Philippe, venu des rangs de la droite, Guillaume Peltier, numéro deux des Républicains, a fait valoir que « la question ce n’est pas tel ou tel Premier ministre », mais celle de « la politique menée par le Président ».

« Le problème dans notre pays, c’est Emmanuel Macron et son bilan désastreux, et les fautes immenses du macronisme ne seront pas dissoutes par un remaniement, quelle que fut son ampleur », a-t-il jugé.

10h20 : Christophe Castaner sur la sellette ?

En visite dans un commissariat de La Courneuve dimanche, Jean Castex a précisé qu’il reviendrait « plus tard », accompagné du ministre de l’Intérieur « qui sera nommé sur sa proposition ». Une phrase qui laisse un grand flou sur l’avenir de Christophe Castaner à ce poste, un ministre très contesté par les syndicats des forces de l’ordre.

10h10 : Laurent Berger ne veut pas « regarder les trains passer » dans ce nouveau gouvernement

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a appelé le nouveau Premier ministre Jean Castex à s’inscrire dans une « logique de dialogue » avec les organisations syndicales, car sinon « on va regarder les trains passer », a-t-il averti lundi sur LCI.

« Le rôle d’un syndicaliste, c’est de faire avec les interlocuteurs qui sont devant lui », a réagi Laurent Berger, interrogé sur la nomination de Jean Castex vendredi, en attendant la composition du gouvernement prévue dans la journée de lundi. « Je ne connais pas beaucoup le personnage, on verra », a-t-il ajouté, notant que « de fait, c’est un homme de droite, c’est quelqu’un qui vient d’un territoire rural ». « Est-ce qu’on va avoir enfin une prise en compte du poids des organisations syndicales dans ce pays ? », s’est-il encore interrogé, dénonçant « une forme de maltraitance des organisations syndicales à certains moments du quinquennat ».

10h : C’est à quelle heure précisément, ce nouveau gouvernement ?

Eh bien comme souvent, on ne sait pas vraiment. L’annonce de dimanche parle de « lundi matin », sans donner plus de précisions horaires. Et puis, ce ne serait pas la première fois qu’il y aurait des gros retards, donc rien ne dit que ça ne tombera pas l’après-midi. Mais on va espérer ce matin quand même.

9h50 : Petit récap sur la formation d’un gouvernement

Où on apprend notamment que les ministres mettent du temps à être nommé pour laisser aux impôts les jours nécessaires de vérifier leurs fiches de paie.

 

Bonjour à tous et bonjour à toutes. Trois jours après la nomination à Matignon de Jean Castex, ce sont les ministres du nouveau gouvernement qui doivent être nommés ce lundi. Les rumeurs annoncent une équipe largement modifiée par rapport à Philippe II, nous allons voir ça ensemble !