Présidentielle 2022 : Ségolène Royal « prête » à mener une coalition de gauche

CANDIDATURE L’ancienne candidate à la présidentielle aimerait une alliance entre le Parti socialiste et les Verts pour 2022

20 Minutes avec AFP

— 

Ségolène Royal en 2017.
Ségolène Royal en 2017. — ERIC PIERMONT / AFP

Ségolène Royal ne fait plus mystère de ses ambitions présidentielles. Interviewée par Le Figaro lundi, l’ancienne ministre a plaidé pour une union des Verts et de la gauche pour 2022, seule manière de remporter l’élection, selon elle.

Après la victoire de plusieurs alliances de la gauche avec des écologistes lors du second tour des municipales, Ségolène Royal propose d’adapter la formule pour la prochaine élection présidentielle. Pour elle, une telle alliance est « indispensable », car « on ne peut gagner la présidentielle que dans l’unité de toute la gauche et des écologistes », a-t-elle estimé.

« La plus écologiste des socialistes »

« Chaque fois que la gauche et les écologistes sont unis, ils gagnent les échéances électorales, mais chaque fois qu’ils sont désunis, la victoire n’est pas au rendez-vous », a-t-elle poursuivi. Elle préconise la formule : candidat PS au premier tour et alliance avec les écolos au second.

Mais qui pourrait incarner cette alliance ? Ségolène Royal a une petite idée… Le ou la future candidate sera « peut-être un socialiste écologiste », a-t-il commencé, tout en rappelant qu’on l’a déjà qualifiée de « la plus écologiste des socialistes ». Pour ceux pour qui ce message n’était pas assez clair, elle a ajouté : « Je suis prête à mener cette bataille si le moment venu nous sommes capables de nous rassembler. »