Ségolène Royal tend la main à Martine Aubry

POLITIQUE Invitée de Jean-Michel Apathie sur RTL, Ségolène Royal a souligné la nécessité de rassembler le PS...

Maud Descamps

— 

afp.com

«La réconciliation est absolument nécessaire», a déclaré Ségolène Royal, invitée de jean-Michel Apathie sur RTL mardi matin. «La gauche n'a jamais été aussi absente et c'est la faute à tout le monde, y compris la mienne», a-t-elle souligné.

Ségolène Royal a mis en garde Martine Aubry sur la nécessité de rassembler le Parti Socialiste. «Les militants et les Français ont besoin d'une gauche forte», a-t-elle souligné, «et si Martine Aubry ne le fait pas, les Français exigeront le rassemblement des socialistes il tôt ou tard», a-t-elle précisé.




La guerre des roses n'aura pas lieu?

La présidente de la région Poitou-Charentes, candidate perdante au poste de premier secrétaire du PS, a assuré qu'elle n'avait «aucune animosité» à l'encontre de Martine Aubry et a souligné que le Parti Socialiste était «la maison de tous».

La guerre des deux roses avait repris lundi au sein d'un PS écartelé entre le camp victorieux de Martine Aubry qui tente de remettre son parti au travail et celui de Ségolène Royal, qui assène des coups de boutoir incessants. Elue avec 102 voix d'avance sur sa rivale, la nouvelle première secrétaire avait fait avaliser samedi, dans la douleur, lors d'un Conseil national sous tension, ce texte d'«orientation politique» pour les trois années à venir ainsi que son équipe, sans aucun pro-Royal.