Bretagne : Marine Le Pen sur l’île de Sein pour commémorer l’appel du 18 juin

POLITIQUE La présidente du Rassemblement national se rendra dans le Finistère la semaine prochaine pour célébrer les 80 ans de l’appel du général de Gaulle

J.G. avec AFP

— 

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national
Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national — CEDRIC BUFKENS/SIPA

Cap à l’ouest pour Marine Le Pen. La présidente du Rassemblement national se rendra sur l’Ile de Sein en Bretagne pour commémorer les 80 ans de l’appel du 18 juin du général de Gaulle à combattre l’Allemagne nazie, a annoncé le RN jeudi.

Accompagnée d’une délégation de parlementaires, elle prononcera un discours devant les monuments des Forces françaises libres, « rendant hommage aux marins bretons qui dès le 18 juin 1940 ont rejoint la France libre à Londres », a ajouté le parti dans un communiqué.

L’hommage du général aux pêcheurs bretons en 1946

Plus d’une centaine de Sénans s’étaient rendus par bateaux de pêche en Grande-Bretagne après la signature de l’armistice du 22 juin 1940 pour former les premières unités des Forces navales libres. Ils rejoindront dans les ports anglais d’autres pêcheurs bretons. Le général de Gaulle est venu lui-même sur l’île de Sein leur rendre hommage en août 1946. « La venue de Marine Le Pen le 18 juin sur l’île de Sein est une provocation. L’idéologie du Rassemblement national n’a rien à voir avec les valeurs et le courage des héros dont nous commémorons l’engagement pour la liberté », a commenté le président de région, Loïg Chesnais-Girard.

La dirigeante d’extrême droite affirme que le Rassemblement national est la « continuité » des idées du général de Gaulle, bien que son parti l’ait historiquement combattu.