Coronavirus : Le « New York Times » vante la gestion française, la Macronie s’emballe

LREM Un peu d’éloge ne fait jamais de mal pour La République en marche, bien contestée en ce moment

J.-L.D.

— 

Emmanuel Macron et sa gestion ont été saluées par un grand journal américain.
Emmanuel Macron et sa gestion ont été saluées par un grand journal américain. — Yoan Valat/AP/SIPA

Une lueur dans un ciel assombri de critiques. C’est ce qu’a dû ressentir la Macronie​ devant l’article du New York Times, dithyrambique sur la gestion de crise du gouvernement français et au titre explicite : « Macron a vaincu le coronavirus. La France n’est pas impressionnée. » Le papier publié sur le 5 juin n’a pas manqué d’être brandi par les marcheurs, comme le constate amusé le Huffinghton Post version française dans un article.

Cocorico et allons enfants de la patrie, l’article estime que la France s’en sort mieux que les autres protagonistes de la crise : l’Italie, l’Espagne, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne. Par ses mesures et ses actions, le gouvernement tricolore aurait selon le quotidien américain « empêché des licenciements massifs, soutenu les salaires, évité une pénurie alimentaire et atteint un taux de mortalité inférieur aux pays voisins, excepté l’Allemagne ». Face à ce constat, le New York Times se surprend des critiques et de l’impopularité d’Emmanuel Macron et de l’exécutif dans notre pays.

L’Allemagne, la grande oubliée

Cet éloge imprévu n’a pas manqué de faire réagir les marcheurs. Roland Lescure, député LREM des Français d’Amérique du Nord, a ainsi tweeté l’article avec en simple commentaire « Quand on se compare… » Sur Facebook, le parti présidentiel a lui aussi diffusé l’article, et cité massivement le texte, avec un simple oubli, la mention sur l’Allemagne s’en sortant mieux que nous. Oups.

D’autres élus LREM ont également partagé l’article sur les réseaux sociaux. Comme quoi, cela valait vraiment le coup d’envoyer Lafayette aider les Américains au XVIIIe siècle, ces derniers nous le rendent décidément bien.