Coronavirus : Christophe Castaner « regrette » la photo prise dans l’usine de masques sans respect des gestes barrières

POLEMIQUE Cette photo « n’aurait pas dû être prise dans ces conditions », fait savoir la place Beauvau

Clément Giuliano

— 

Le ministre de l'Intérieur à Annoeullin (Nord), mercredi 6 mai 2020.
Le ministre de l'Intérieur à Annoeullin (Nord), mercredi 6 mai 2020. — AFP

C’est une photo très commentée sur Twitter, en pleine crise sanitaire liée au coronavirus. Publiée mercredi soir, elle montre le ministre de l’Intérieur entouré des couturières d’une usine de masques. Le cliché a été pris lors de la visite de Christophe Castaner, un peu plus tôt dans la journée, sur un site de l’entreprise Mortelecque, à Annoeullin (Nord).

Problème : celui qui doit participer ce jeudi à la présentation du plan de déconfinement aux côtés du Premier ministre ne porte pas de masque et pose en compagnie d’une trentaine de personnes… sans respect des règles de distanciation physique pourtant recommandées par le gouvernement et les autorités sanitaires.

Cette photo « n’aurait pas dû être prise dans ces conditions. Nous le regrettons », commente l’entourage du ministre de l’Intérieur interrogé par 20 Minutes. « Les règles de distanciation physique sont impératives et les habitudes dures à changer », poursuit-on place Beauvau. « Apprendre à vivre avec les gestes barrière est un apprentissage constant : nous devons tous le mener. » Et le ministère de l’Intérieur de souligner que la visite a été immortalisée « à la demande des couturières fières de leur travail ».

Cité par France 3 Hauts-de-France, Dominique Willefert, directeur général du groupe Mortelecques, confirme la version du ministère de l’Intérieur : « J’ai accompagné Monsieur Castaner tout au long de la visite. Les couturières voulaient une photo souvenir, avec le visage du ministre, sans son masque. »