Robert Hue quitte le PCF, mais Marie-George Buffet reste

POLITIQUE Elle pourrait conserver la tête du parti, dans le cadre d'une direction collégiale...

Avec agence

— 

Le PCF a fustigé dans un communiqué, un "scandale" et un "pseudo-volontariat", "comme si les retraités qui vivent aujourd'hui si nombreux sous le seuil de pauvreté (...) pouvaient avoir le choix".
Le PCF a fustigé dans un communiqué, un "scandale" et un "pseudo-volontariat", "comme si les retraités qui vivent aujourd'hui si nombreux sous le seuil de pauvreté (...) pouvaient avoir le choix". — Mychele Daniau AFP/Archives

Marie-George Buffet pourrait rester à la tête du Parti communiste français à l'issue du congrès du parti, du 11 au 14 décembre.

A dix jours du 34e congrès du PCF qui se tient à La Défense (Hauts-de-Seine), la commission des candidatures du parti, réunie ce lundi, s'est concentrée «sur l'idée d'une direction collégiale», plus que sur un secrétaire national avec un exécutif comme c'est le cas actuellement, a indiqué un cadre du parti à l'AFP.

Une direction collégiale avec cinq à six membres

Il y a eu une «proposition d'une direction collégiale et la possibilité que (Marie-George Buffet) en fasse partie», a-t-il précisé. Cette direction collégiale devrait comprendre cinq à six membres, selon un autre membre du PCF.

L'ancien leader du PCF, Robert Hue, a de son côté claqué la porte du conseil national du parti ce week-end, en raison de divergences de vues avec Marie-George Buffet. «Je ne me retrouve pas dans les orientations stratégiques de ces dernières années», avait-il indiqué.