Coronavirus : Une prime allant jusqu’à 1.000 euros pour certains fonctionnaires mobilisés pendant l’épidémie

ARGENT Cela ne concerne pour l’instant pas la fonction publique hospitalière, sur laquelle planche le ministère de la Santé

20 Minutes avec AFP
— 
Gérald Darmanin à Paris, le 17 février 2020.
Gérald Darmanin à Paris, le 17 février 2020. — Yann Bohac/SIPA

Certains fonctionnaires qui poursuivent leur mission de service public malgré le confinement, recevront une prime jusqu’à 1.000 euros, a annoncé mercredi le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin. « Cette prime a été décidée par le président de la République (…). Cette prime sera défiscalisée (…) jusqu’à 1.000 euros, c’est prévu dans le projet de loi de finances rectificative », a indiqué le ministre sur Europe 1, ajoutant que cela représentera pour la Fonction publique d’Etat « un peu plus de 300 millions d’euros ».

Un fonctionnaire de la Fonction publique d’Etat sur cinq devrait recevoir cette prime, soit 400.000 personnes, a précisé le ministère des Comptes publics à l’AFP. « Ils font un travail extrêmement important et ils montrent que l’Etat est présent et protège les plus faibles », a salué Gérald Darmanin. Pour le reste de la fonction publique, le ministre de la Santé Olivier Véran doit dévoiler les détails des primes qui seront accordées aux personnels de santé.

« Pour la fonction publique territoriale, on va laisser la possibilité aux maires de verser, s’ils le souhaitent, et je sais que beaucoup le souhaitent, cette prime » à leurs agents, a ajouté Gérald Darmanin.