Confinement : Les conseils municipaux pourront se réunir « à huis clos » pour élire leur maire

EPIDEMIE Près de 30.000 communes ont élu un maire au premier tour des élections municipales dimanche

20 Minutes avec AFP

— 

La mairie d'Amiens.
La mairie d'Amiens. — Philippe Huguen / AFP

A titre dérogatoire des mesures de confinement décidées contre le coronavirus, les conseillers municipaux élus au premier tour des municipales dimanche pourront, en fin de semaine, se réunir pour élire leur maire, mais « à huis clos », a annoncé le ministère de l’Intérieur, ce mardi.

Lundi soir, Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures de restriction des déplacements, mais aussi le report du second tour des élections municipales. Les conseillers municipaux déjà élus dimanche auront une dérogation pour se réunir « à huis clos » entre vendredi et dimanche et élire leur maire, en respectant les mesures « barrière » contre le coronavirus.

Une dérogation qui concerne 30.000 communes

Les conseillers auront « une dérogation pour se réunir et élire le maire et les adjoints entre vendredi et dimanche prochains » et « devront naturellement respecter les mesures barrière », avait rapporté sur Twitter le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau.

Le report du deuxième tour des municipales ne concerne que 5.000 des 35.000 communes de France puisque les élections qui ont été « conclusives » à l’issue du premier tour dimanche dernier « sont acquises », a certifié lundi soir le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Mercredi, un Conseil des ministres devrait annuler la convocation du second tour dans les délais actuels et présenter un projet de loi, notamment pour prolonger les mandats des maires où le premier tour n’est pas conclusif et régler des problèmes liés aux comptes de campagne.