Retrait de Benjamin Griveaux : Christophe Castaner attaque Olivier Faure sur sa vie privée

COUP BAS Le ministre n’a pas apprécié que le chef du PS souligne un comportement « irresponsable » de Benjamin Griveaux

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

Retrait de Benjamin Griveaux : Christophe Castaner attaque Olivier Faure sur sa vie privée — 20 Minutes

La petite phrase de Christophe Castaner n’est pas passée inaperçue. Mercredi matin, invité sur France Inter, le ministre de l’Intérieur a attaqué le premier secrétaire du Parti socialiste sur sa vie privée : « J’ai été surpris d’entendre à votre micro Olivier Faure, que je connais bien, et que j’ai accompagné dans ses séparations et dans ses divorces. J’ai été étonné de ses leçons de morale. »

Christophe Castaner a visiblement mal pris le soutien tiède du chef du parti socialiste à Benjamin Griveaux. L’ancien ministre LREM a dû quitter la course à la Mairie de Paris vendredi dernier à cause de la sortie de vidéos à caractère sexuel l’impliquant. L’émoi a été globalement unanime dans la classe politique, mais certains, comme Olivier Faure, ont tout de même épinglé Benjamin Griveaux pour son comportement jugé « irresponsable ». C’était lundi matin, déjà sur France Inter.

Le ministre critiqué

Depuis ce matin, les critiques pleuvent sur le ministre de l’Intérieur, accusé d’utiliser la vie privée d’un adversaire alors que le débat actuel porte justement sur la vie privée des personnalités politiques. C’est le cas de Patrick Kanner, le président du groupe socialiste au Sénat et ancien ministre. Ou encore de Bruno Retailleau, son homologue du groupe Les Républicains.

Un peu plus tard, Christophe Castaner a répondu à la polémique dans un message pour le moins sibyllin.

Christophe Castaner connaît effectivement bien Olivier Faure. Les deux ont longtemps été des élus du parti socialiste. Le premier est parti rejoindre l’aventure En Marche ! très tôt, en 2016, le second est resté au PS et en a même pris la tête après les débâcles électorales du parti en 2017.