Retrait de Benjamin Griveaux : La compagne de Piotr Pavlenski, interpellée, aurait été destinataire des vidéos

ENQUETE L’artiste russe Piotr Pavlenski a été interpellé samedi, dans le cadre d’une enquête sans lien avec la vidéo au cœur du scandale qui a provoqué le retrait de Benjamin Griveaux. La compagne de Pavlenski, également interpellée, aurait été la destinataire de ces images, selon BFMTV et le « Parisien »

L.Gam. avec AFP

— 

L'artiste russe Piotr Pavlensky dans le bureau de son avocat à Paris le 14 février 2020.Il a annoncé avoir publié les deux vidéos pornos attribuées à Benjamin Griveaux.
L'artiste russe Piotr Pavlensky dans le bureau de son avocat à Paris le 14 février 2020.Il a annoncé avoir publié les deux vidéos pornos attribuées à Benjamin Griveaux. — AFP

L’artiste russe Piotr Pavlenski, qui revendique la diffusion de la vidéo intime de Benjamin Griveaux, a été placé en garde à vue au commissariat des 5e et 6e arrondissements samedi dans le cadre d’une enquête ouverte pour des faits de violences volontaires avec arme commis dans la nuit du 31 décembre 2019 au 1er janvier 2020, a communiqué le parquet de Paris.

Ce réfugié politique en France était visé depuis plusieurs semaines par cette enquête, ouverte pour « violences volontaires avec arme » : il a été arrêté et placé en garde à vue dans le cadre de cette procédure, a ajouté le parquet, confirmant une information de BFMTV. Cette enquête est sans lien avec la vidéo au cœur du scandale ayant provoqué le retrait, vendredi, de Benjamin Griveaux de la course à la mairie de Paris.

Toujours selon des informations de BFMTV, la compagne de l’activiste, une jeune femme de 29 ans originaire de Metz, aurait également été interpellée et entendue par la police samedi soir. Elle était la destinataire des vidéos de Benjamin Grivaux, selon des sources policières citées par la chaîne et le Parisien. Les vidéos auraient été tournées en 2018, précise BFMTV.