Le Rassemblement national attaqué en justice en Russie pour non-remboursement d’un prêt

POLITIQUE Nouveau déboire pour le parti présidé par Marine Le Pen, déjà en difficultés financières

Fabrice Pouliquen

— 

Marine Le Pen, le 16 mai 2019 à Fessenheim.
Marine Le Pen, le 16 mai 2019 à Fessenheim. — FREDERICK FLORIN / AFP

Une firme russe a attaqué en justice le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen, actuellement en difficultés financières, pour n’avoir pas remboursé un prêt de quelque neuf millions d’euros contracté en Russie en 2014, selon des documents consultés mardi par l’AFP.

Selon ces documents disponibles sur le site de la Cour d’arbitrage de Moscou, la société « Aviazaptchast », spécialisée dans les pièces détachées pour avion, a déposé le 10 décembre une plainte contre le RN pour le « recouvrement d’un crédit ». Il s’agit d’une somme de 639.750.767 roubles (environ 9,14 millions d’euros au taux actuel) équivalente au prêt contracté en 2014 par le Front national, prédécesseur du RN, auprès d’une banque russe, la First Czech-Russian Bank.