Municipales 2020 : Vous avez jusqu’à vendredi pour vous inscrire sur les listes électorales, voici comment

TUTO Il est possible de vérifier en quelques clics si l'on est bien inscrit pour voter en mars prochain, et de faire les démarches en ligne, en mairie ou par courrier si nécessaire

L.C.

— 

Une élection.
Une élection. — LODI Franck/SIPA
  • Les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars prochains. Pour élire votre maire et vos conseillers municipaux, il faut être inscrit sur les listes électorales.
  • Depuis 2019, les délais pour s'inscrire sur les listes électorales ont été rallongés. Vous avez jusqu'au vendredi 7 février pour faire la démarche pour le prochain scrutin.
  • Il est possible de s'inscrire sur Internet, par courrier, ou en mairie. On vous explique la marche à suivre. 

Plus que six semaines avant le premier tour des municipales. Et moins de trois jours pour vous inscrire sur les listes électorales de votre commune. Jusqu’en 2017, il fallait faire cette démarche administrative avant le 31 décembre de l’année précédant le scrutin. Depuis 2019, les délais ont été rallongés pour permettre aux millions de Français non inscrits (environ 7 % du corps électoral, selon l'Insee) ou mal inscrits ( sur une autre liste que celle de leur commune de résidence) de rectifier leur situation. Contacté par 20 Minutes, le ministère de l’Intérieur indique ne pas avoir pu évaluer l’impact de ces nouvelles règles depuis leur entrée en vigueur sur le nombre d’électeurs inscrits. Ils étaient environ 47 millions en mai 2019.

Cette année, vous avez jusqu’au vendredi 7 février pour vous inscrire pour les élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains. 20 Minutes vous explique comment faire.

Comment savoir si vous avez besoin de vous inscrire ?

D’abord, demandez-vous si vous avez besoin de faire cette démarche. Vous êtes concerné si vous avez déménagé depuis la dernière élection, et même si vous avez changé d’adresse tout en restant dans la même ville. Si vous avez eu 18 ans tout récemment, et que vous avez été recensé dans le cadre de la Journée défense et citoyenneté, pas de souci : vous êtes automatiquement inscrit sur la liste électorale en fonction de votre domicile. Idem si vous avez obtenu la nationalité française après 2018.

Vous pouvez vérifier que vous êtes inscrit dans votre commune en quelques clics, en remplissant ce formulaire sur le site Servicepublic.fr (n’oubliez pas d’indiquer tous vos prénoms).

Vous inscrire en ligne

Si vous n’êtes pas inscrit, ou si vous devez modifier votre lieu de vote, il est aussi possible de le faire en ligne, jusqu’au 7 février. Il faudra vous créer un compte sur le site servicepublic.fr, puis transmettre un scan de votre pièce d’identité (passeport, carte d’identité ou titre de séjour) et un justificatif de domicile datant de moins de trois mois. Cela peut être une facture d’électricité, de gaz ou d’eau, une attestation d’assurance habitation, une quittance de loyer, un bulletin de salaire ou titre de pension (la liste des justificatifs valides est ici).

Ce document doit dater de moins de trois mois au moment où vous faites cette démarche, être à votre nom et mentionner votre adresse. S’il n’est pas à votre nom, car vous habitez chez un proche, alors ce proche doit vous fournir sa pièce d’identité et une attestation d’hébergement.

Vous inscrire par courrier

Si vous préférez la voie postale, vous pouvez envoyer à la mairie de votre commune, jusqu’au 7 février (cachet de la poste faisant foi), une photocopie de pièce d’identité, un justificatif de domicile, et ce formulaire imprimé et rempli.

Vous inscrire à la mairie

Vous pouvez aussi vous rendre directement à la mairie de la commune où vous voulez vous inscrire, avec vos documents, avant la fermeture des bureaux ce vendredi.

Ressortissants de l’UE

Si vous êtes citoyen d’un pays de l’Union européenne vivant en France, et majeur, vous pouvez voter les 15 et 22 mars. Les démarches d’inscription sont les mêmes que pour un citoyen français.

Des exceptions

Il y a des rallonges de délais pour plusieurs cas précis : si vous fêtez vos 18 ans après le 7 février 2020, vous pouvez vous inscrire jusqu’au 5 mars. Si vous avez acquis la nationalité française après le 7 février, vous avez jusqu’au 5 mars pour vous inscrire.

A noter : si vous n’avez pas été inscrit en raison d’une erreur de l’administration, ou si vous avez été radié à tort, alors vous pouvez obtenir votre inscription jusqu’au jour du scrutin. Il faut vous adresser au tribunal le plus proche de chez vous.