Patrimoine, collaborateurs parlementaires ... « 20 Minutes » a vérifié les affirmations de François Fillon sur France 2

FAKE OFF L'ancien Premier ministre et candidat à l'élection présidentielle de 2017 a répondu aux questions de Léa Salamé et Thomas Sotto dans l'émission « Vous avez la parole ». Nous avons vérifié ses affirmations

Mathilde Cousin

— 

François Fillon sur le plateau de « Vous avez la parole » sur France 2.
François Fillon sur le plateau de « Vous avez la parole » sur France 2. — Martin Bureau / AFP
  • François Fillon était l'invité de « Vous avez la parole » sur France 2, à trois semaines de l'ouverture de son procès devant le tribunal correctionnel de Paris.
  • L'ancien candidat à la présidentielle est revenu sur son patrimoine ou encore sur les assistants parlementaires à l'Assemblée.
  • 20 Minutes a vérifié ses affirmations.

Il était venu dire sa vérité. François Fillon était l'invité de Vous avez la parole sur France 2 ce jeudi soir. L’ancien Premier ministre et candidat à l’élection présidentielle de 2017 a répondu aux questions de Léa Salamé et Thomas Sotto, à trois semaines de l'ouverture de son procès devant le tribunal correctionnel de Paris. Le Sarthois est notamment poursuivi pour détournement de fonds publics. 20 Minutes a vérifié les affirmations de l’ancien élu.

Ce que François Fillon a dit : « Pendant la dernière législature, près de 100 députés avaient leur conjoint ou un membre de leur famille comme collaborateur parlementaire ».

Est-ce juste ? Médiapart avait dénombré 115 députés qui avaient employé en 2014 un membre de leur famille comme collaborateur parlementaire, « en CDD ou en CDI, sur un temps plein ou partiel », précisait le site.

Ce que François Fillon a dit, en revenant sur l’emploi de Penelope Fillon comme collaboratrice parlementaire : « Sa rémunération moyenne était de 3000 euros par mois, qui est exactement la moyenne des rémunérations des assistants parlementaires ».

Est-ce juste ? En 2018, la rémunération brute moyenne d’un assistant parlementaire était de 20,22 euros brut par heure, selon des données de l’Assemblée nationale. Sur une base de travail de 35 heures, cela constitue une rémunération mensuelle d’environ 2.800 euros brut, hors primes.

Ce que François Fillon a dit : « Au moment de l’élection présidentielle, tout le monde a vu que j’avais un patrimoine inférieur à Jean-Luc Mélenchon »

Est-ce juste ? Nous avons sorti notre calculatrice et repris les déclarations que les deux anciens candidats avaient faites auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Selon ces déclarations, François Fillon possédait 925.300 euros de biens immobiliers, 253.336 euros de différentes valeurs mobilières et était endetté à hauteur de 65.279 euros. Cela portait la valeur totale de ses biens à 1.113.357 euros, en retirant son endettement. Jean-Luc Mélenchon déclarait lui des biens immobiliers plus élevés, d’un montant d’1.027.000 euros, mais des valeurs mobilières moins élevées, 104.212,07 euros. Il avait 165 723 euros d’endettement. La valeur totale de ses biens, moins l’endettement, était au moment de la déclaration de 965.488,40 euros.

Ce que François Fillon a dit, en évoquant son épouse, Penelope : « Je pense à cette phrase de Victor Hugo : " Les méchants, accourus pour déchirer ta vie, l’ont prise entre leurs dents, et les hommes alors se sont avec envie, penchés pour voir dedans ! " »

La citation est-elle authentique ? Oui, elle est extraite du poème Olympio, publié dans le recueil Les Voix intérieures.