VIDEO. Grève du 24 janvier à Paris : «On continuera à être mobilisés»

REPORTAGE La mobilisation contre la réforme du gouvernement instaurant une retraite universelle par points a franchi le cap des 50 jours. A Paris, les manifestants font part de leur détermination

Laure Cometti

— 

Les opposants à la réforme des retraites ont manifesté à Paris le 24 janvier 2020.
Les opposants à la réforme des retraites ont manifesté à Paris le 24 janvier 2020. — L. Cometti / 20 Minutes
  • Le projet de réforme des retraites a été présenté ce vendredi en Conseil des ministres, puis transmis à l’Assemblée.
  • Ce vendredi marque le 51e jour consécutif de grève et le septième jour de mobilisation nationale contre la réforme des retraites du gouvernement.
  • A Paris, 20 Minutes a interrogé des manifestants, toujours déterminés à obtenir le retrait d’une réforme qu’ils jugent « injuste ».

« On lâche rien ! » C’était une date clé pour les opposants à la réforme des retraites. Ils ont de nouveau battu le pavé ce vendredi, dans toute la France, pour réclamer le retrait du projet de loi du gouvernement. Le texte, qui prévoit une retraite par points et un système dit universel, a été présenté en Conseil des ministres ce vendredi et transmis dans la foulée à l’Assemblée nationale, avant un débat prévu pour février.

Grévistes et manifestants affichent toujours la même détermination, au 51e jour de mobilisation, comme 20 Minutes a pu le constater dans le cortège parisien. Ils étaient 400.000 manifestants, selon la CGT, et 31.000 selon la Préfecture de police, à défiler depuis la place de la République jusqu’à la place de la Concorde.

Dans tout le pays, la CGT a compté 1,3 million de manifestants, tandis que le ministère de l'Intérieur fait état de 249.000 personnes dans les rues. Une nouvelle journée de mobilisation nationale est prévue le 29 janvier.