Grève contre la réforme des retraites : Jean-Luc Mélenchon appelle les grévistes à « tenir bon »

DÉCLARATION Le chef de file de La France insoumise a jugé dimanche que les annonces d’Edouard Philippe « vont aller tout droit à la poubelle »

20 Minutes avec AFP

— 

Jean-Luc Mélenchon lors d'une mobilisation contre la réforme des retraites, à Paris, le 11 janvier 2019.
Jean-Luc Mélenchon lors d'une mobilisation contre la réforme des retraites, à Paris, le 11 janvier 2019. — ISA HARSIN/SIPA

Au lendemain du « compromis » proposé par le Premier ministre aux partenaires sociaux de retirer l’âge pivot de 64 ans, Jean-Luc Mélenchon a estimé sur son blog que « ces annonces vont aller tout droit à la poubelle bien encombrée où gisent déjà les trouvailles de dernière minute des précédents gouvernements "droits dans leurs bottes" ».

« Il faut tenir bon », déclare le président du groupe des députés Insoumis pour lequel « les embrouilles de dernières minutes ne changent rien au fond ni même à la forme du projet gouvernemental. Ces gens surestiment leur pouvoir et sous-estiment l’exaspération populaire ». Selon lui, « la grève reconductible continue et s’étend à de nouveaux secteurs inhabituels, une jonction entre classes moyennes et milieux populaires s’opère dans une revendication sociale commune ».

LFI demande le retrait du projet du gouvernement et propose une réforme faisant revenir l’âge de départ à la retraite à 60 ans, financée par l’augmentation des cotisations sociales née d’une augmentation des salaires, et appuyée sur l’investissement public dans la transition écologique pour créer des emplois.