Retraites : Macron participera à une réunion avec les ministres dimanche soir

PREPARATION Edouard Philippe s’est dit « déterminé à mener la réforme à son terme » dont le projet intégral doit être dévoilé mercredi

20 Minutes avec AFP

— 

Edouard Philippe s'exprime devant la presse à Matignon, le 6 décembre 2019.
Edouard Philippe s'exprime devant la presse à Matignon, le 6 décembre 2019. — Jacques Witt/SIPA

Emmanuel Macron et son Premier ministre Edouard Philippe réuniront dimanche soir à l'Elysée les ministres concernés par le projet de réforme des retraites, a indiqué à l'AFP l'entourage du président, confirmant une information du Parisien.

Il s'agira d'une « réunion de travail avec le Premier ministre et les ministres concernés » en vue de la « préparation des échéances du début et milieu de semaine », a expliqué cette source.

L’intégralité du projet de réforme dévoilé mercredi

Des réunions ministérielles autour du projet gouvernemental de réforme des retraites se succèdent ce week-end à Matignon, avec notamment les ministres Agnès Buzyn (Solidarités), Jean-Paul Delevoye (Retraites) et Jean-Baptiste Djebbari (Transports).

Edouard Philippe a promis qu'il livrerait mercredi prochain « l'intégralité du projet du gouvernement » visant à unifier les 42 régimes de retraite. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, le Premier ministre a assuré que l'exécutif « pourra apporter des réponses extrêmement positives pour beaucoup de gens qui subissent des injustices dans le système actuel : les femmes, les agriculteurs, et ceux qui ont des parcours hachés notamment ».

Edouard Philippe « déterminé à mener la réforme à son terme »

Avant ses annonces, Agnès Buzyn et Jean-Paul Delevoye présenteront lundi les conclusions de la concertation relancée en septembre par le gouvernement.

Dans un son interview, Edouard Philippe a fait part de sa détermination a mener à bien la réforme des retraites. « Je suis déterminé à mener la réforme à son terme et très soucieux de le faire en respectant les gens et en répondant à leurs inquiétudes », a expliqué le chef du gouvernement. Et selon lui, « si on ne fait pas une réforme profonde, sérieuse, progressive aujourd'hui, quelqu'un d'autre en fera une demain brutale, vraiment brutale ».

L'exécutif est sous pression après une mobilisation massive dans la rue jeudi (plus de 800.000 manifestants selon le ministère de l'Intérieur), un nouvel appel à une grande journée de grèves et manifestations mardi, et alors que le trafic RATP et SNCF reste très réduit.

« Nous tiendrons jusqu'au retrait » de la réforme des retraites, a pour sa part averti le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, en soulignant que « si enlisement il y a, c'est le gouvernement qui l'aura décidé ».