Polémique sur le port du voile: Des mères voilées visitent le Sénat à l'initiative de Samia Ghali

POLITIQUE A l’initiative de la sénatrice des Bouches-du-Rhône Samia Ghali, des mères voilées marseillaises ont visité le Sénat en plein débat sur le port du voile

20 Minutes avec AFP

— 

Sénat (Illustration)
Sénat (Illustration) — A. GELEBART / 20 MINUTES

La sénatrice des Bouches-du-Rhône Samia Ghali (ex-PS) a accueilli mardi au Sénat une trentaine de femmes et enfants des quartiers populaires de Marseille, dont certaines mères voilées, alors que les sénateurs examinaient une proposition de loi LR visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires.

« Un hasard du calendrier » selon la sénatrice, la visite étant prévue depuis plusieurs mois. « J’ai l’habitude de recevoir des mamans » des quartiers populaires de Marseille, a précisé Samia Ghali. « Elles viennent dans un moment particulier », a ajouté la sénatrice, alors que les parlementaires de la Chambre haute examinent mardi une proposition de loi LR visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires.

Un sujet sensible

Cette proposition de loi « n’a pas lieu d’être » pour Samia Ghali, ajoutant qu'« un débat pour dire qu’une partie de la France n’est pas désirée, ce n’est pas un bon débat ». Le sujet est d’autant plus sensible que l’examen du texte intervient au lendemain d’une attaque menée contre la mosquée de Bayonne par un ancien candidat du Front national (devenu Rassemblement national), faisant deux blessés graves.

Lundi, Samia Ghali en avait appelé sur Twitter au « sens de la responsabilité » de Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat, lui « demandant de retirer dans un esprit d’apaisement la PPL sur le #voile ».