Offensive turque contre les Kurdes : Emmanuel Macron a « découvert par un tweet que les Etats-Unis retiraient leurs troupes »

SYRIE Le 8 octobre, Donald Trump avait créé la surprise en annonçant le retrait des forces américaines de la frontière turque en Syrie

Manon Aublanc

— 

Emmanuel Macron, le 26 juin 2019 à Tokyo.
Emmanuel Macron, le 26 juin 2019 à Tokyo. — LUDOVIC MARIN-POOL/SIPA

Emmanuel Macron a découvert le retrait des troupes américaines du nord-est de la Syrie, avant le déclenchement de l’offensive de la Turquie contre les Kurdes, par « par un tweet » de Donald Trump, a révélé le président français, ce vendredi.

« J’ai découvert par tweet que les Etats-Unis d’Amérique décidaient de retirer leurs troupes et de libérer la zone, comme tout le monde », a déclaré le président français devant la presse après un sommet européen à Bruxelles.

L’offensive turque suspendue temporairement

Le 8 octobre, Donald Trump avait créé la surprise en annonçant le retrait des forces américaines de la frontière turque en Syrie, ouvrant la voie à l’offensive turque contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG).

Jeudi soir, après une intervention diplomatique des Etats-Unis, la Turquie a accepté de suspendre cinq jours l’offensive, réclamant un retrait des forces kurdes de sa frontière pour y mettre un terme définitif. Mais le président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé dès vendredi de reprendre l’opération si « les promesses » ne sont pas respectées d’ici mardi soir.