Municipales 2020 : Agnès Buzyn ne sera pas candidate, en tout cas pas cette fois-ci

ELECTIONS 2020 La ministre des Solidarités et de la Santé a néanmoins indiqué qu’elle souhaitait un jour se présenter, notamment à Paris

J.-L.D. avec AFP

— 

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé — Alfonso Jimenez/REX/SIPA

La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a indiqué ce dimanche qu’elle ne serait pas candidate aux prochaines municipales, sans pour autant fermer la porte à se « présenter un jour à une élection », notamment à Paris.

« J’ai toujours dit que je voulais me présenter à une élection, je le ferai certainement un jour », a déclaré Agnès Buzyn, interrogée lors du Grand rendez-vous Europe 1-Cnews-Les Échos sur une possible candidature aux élections municipales.

Déjà un candidat LREM en trop

« Le problème c’est que je suis Parisienne et il ne vous a pas échappé qu’il y a déjà deux candidats pour la République en marche, un de trop à mon goût », a-t-elle ajouté, faisant référence à la candidature dissidente de Cédric Villani face à Benjamin Griveaux, candidat officiellement investi par le parti.

Agnès Buzyn, « née à Paris et vivant à Paris », a précisé qu’elle ne se voyait pas « aller ailleurs » car elle était « contre les parachutages ».

« Je suis parisienne, ça n’est pas mon agenda aujourd’hui, Paris (…). Je ne vise pas forcément une tête de liste mais si je quitte le ministère des Solidarités et de la Santé c’est pour avoir un rôle exécutif, c’est clair. Aujourd’hui je me sens très utile dans le ministère », a-t-elle poursuivi. « Je verrai quand ce sera le bon moment ».