VIDEO. Attaque au couteau à la préfecture de police : Christophe Castaner, un an à l'Intérieur et une série de polémiques

DOSSIERS La première année de Christophe Castaner au poste de ministre de l’Intérieur a été marquée par de nombreuses polémiques

Jean-Loup Delmas

— 

Cinq casseroles de Christophe Castaner — 20 Minutes
  • Christophe Castaner sera auditionné mardi par la commission parlementaire au renseignement après avoir reconnu des « failles » lors de l’attaque de la préfecture de police de Paris.
  • Ce n’est pas le premier scandale dans lequel est trempé le ministre de l’Intérieur, qui a connu une année bien agitée.
  • Retour sur les cinq plus grosses casseroles de « Casta ».

Depuis sa nomination au poste de ministre de l’Intérieur le 16 octobre 2018, Christophe Castaner multiplie les polémiques. Endiablé sur le dancefloor en boîte de nuit ou un peu confus au moment d'expliquer l'attaque de la préfecture de police, le premier flic de France a connu une année extrêmement agitée, également marquée par les « gilets jaunes » et la question des violences policières.

Entre les manifestants et l’opposition, sa possible démission revient toutes les deux semaines dans l’actualité politique du pays. Voici les cinq plus grandes polémiques auxquelles a été confronté le ministre de l’Intérieur.