Wallis et Futuna : Sylvain Brial, député du territoire d’outre-mer, en coma artificiel après un AVC

DRAME L’homme de 55 ans a eu un accident vasculaire cérébral lors d’un déplacement de son groupe parlementaire à La Rochelle, le 20 septembre dernier

20 Minutes avec AFP

— 

Sylvain Brial, député de Wallis et Futuna, lors d'une séance des questions au gouvernement, à l'Assemblée Nationale,le 1er août 2018.
Sylvain Brial, député de Wallis et Futuna, lors d'une séance des questions au gouvernement, à l'Assemblée Nationale,le 1er août 2018. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Après une hémorragie cérébrale en septembre, Sylvain Brial, le député de Wallis et Futuna, a été placé en coma artificiel au CHU de Poitiers, a indiqué son entourage, ce mardi.

Le 20 septembre dernier, Sylvain Brial, 55 ans, a fait un malaise lors d’un déplacement de son groupe parlementaire à La Rochelle.

« Sylvain Brial est dans une situation difficile, mais stable »

« Il se trouve à l’hôpital de Poitiers où il a été évacué par hélicoptère le jour où il a fait cet AVC (Accident vasculaire cérébral) pendant une réunion. Depuis, les médecins l’ont placé en coma artificiel dans l’attente d’une éventuelle opération », a déclaré Mikaele Kulimoetoke, qui siège dans le même groupe que Sylvain Brial à l’assemblée territoriale de Wallis et Futuna.

Membre d’une famille très impliquée dans la vie politique de ce petit archipel polynésien, Sylvain Brial a été élu au Palais Bourbon en avril 2018, lors d’élections législatives partielles. Son oncle, Benjamin Brial (député de 1967 à 1988), était un fidèle soutien et ami de Jacques Chirac. Relayant des informations transmises par un de ses collaborateurs parlementaires, Wallis et Futua 1ère a rapporté que «Sylvain Brial est dans une situation difficile, mais stable». A l’assemblée nationale, Sylvain Brial siège dans le groupe « Libertés et Territoires ».