Jean-Claude Gaudin en 2019
Jean-Claude Gaudin en 2019 — Christophe Simon / AFP

POLITIQUE

Marseille: La chambre régionale des comptes enquête sur la gestion de la ville par Jean-Claude Gaudin

Selon «Le Ravi», la date du prochain conseil municipal de Marseille aurait été déplacée pour éviter de rendre public un rapport de la chambre régional des comptes

  1. A quelques mois des municipales et du départ de Jean-Claude Gaudin, la chambre régionale des comptes enquête sur la gestion de la ville par le maire de Marseille.
  2. Plusieurs élus accusent la ville de Marseille d’avoir déplacé la date du conseil municipal pour ne pas dévoiler ce rapport tant que Jean-Claude Gaudin est maire.
  3. Des accusations que dément la ville de Marseille.

Selon des informations du mensuel Le Ravi, confirmées à 20 Minutes, la chambre régionale des comptes enquête ces dernières semaines sur la gestion de la ville de Marseille ​par Jean-Claude Gaudin, à quelques mois des municipales et du départ du maire de Marseille depuis un quart de siècle. « Il y a un contrôle en cours et tout est placé sous la règle de la confidentialité », indique Jean-Claude Gondard, directeur général des services de la ville de Marseille.

D’après Le Ravi, un rapport de la chambre régionale des comptes a été transmis à la mairie le 20 août, avec un mois pour soumettre d’ultimes observations. Or, toujours selon le mensuel, la date du conseil municipal était initialement prévue fin septembre. Mais, selon les déclarations d’un collaborateur de l’opposition à 20 Minutes, le 21 août, soit le lendemain, un mail a été envoyé aux élus pour leur indiquer que le conseil municipal aurait finalement lieu ce lundi 16 septembre. Conséquence : la question ne pourra pas être abordée lors de cette session. Ni la suivante : le prochain conseil est prévu après l’ouverture, début décembre, d’une période de réserve préélectorale, qui interdit de communiquer ce type de documents.

La mairie dément

En théorie, les constatations de la chambre régionale des comptes sur la gestion de la municipalité de Jean-Claude Gaudin, maire LR depuis 25 ans, ne pourraient donc être rendues publiques qu’après le scrutin municipal. De quoi interroger Benoît Payan, chef de file des socialistes : « Cela pose la question de ce qu’il y a dans ce rapport », qui puisse inquiéter la municipalité LR sortante

Interrogé, Yves Moraine, chef de la majorité LR, nie en bloc les informations du Ravi. « ll n’y a pas plus de déplacement du conseil municipal que de beurre en branche », ironise le maire de secteur, assurant que la date de lundi avait été choisie dès juillet et qu’il n’y avait eu « qu’une seule convocation » du conseil.

Dans un communiqué de presse, le député de Marseille et candidat à l’investiture pour LREM pour les municipales Saïd Ahamada a de son côté réclamé la tenue d’un conseil municipal extraordinaire en octobre pour faire la « transparence » sur cette enquête, « afin de couper court aux rumeurs ».