Edouard Philippe EN DIRECT : « Un système universel, c’est un système sans régimes spéciaux »

LIVE Revivez l'intervention du Premier ministre, Edouard Philippe, au JT de «20 Heures»

Manon Aublanc

— 

Le nouveau Premier ministre Edouard Philippe au 20 h de TF1.
Le nouveau Premier ministre Edouard Philippe au 20 h de TF1. — SIPA

L’ESSENTIEL

  • Après un discours devant le Conseil économique, social et environnemental (Cese) pour présenter la réforme des retraites, ce mardi matin, le Premier ministre a défendu son projet, ce jeudi soir, au JT de 20 Heures de TF1.
  • Ce mardi matin, Edouard Philippe avait confirmé que le projet de loi, qui définira le nouveau système universel par points et les générations concernées, n’était pas pour tout de suite, mais sera voté au Parlement « d’ici la fin de la session parlementaire de l’été prochain », soit juillet 2020.
  • A la veille d’une journée de grève monstre dans les transports parisiens, et alors que plusieurs manifestations sont déjà prévues, le Premier ministre a tenté de déminer un projet sensible.

 

A LIRE AUSSI

20h30 : Merci d’avoir suivi ce live

Bonne soirée et à bientôt sur 20 Minutes.

20h20 : L’intervention d’Edouard Philippe est terminée

20h15 : Edouard Philippe réaffirme son « soutien total » et sa « confiance » à Richard Ferrand

Interrogé sur une possible démission de Richard Ferrand, le président de l’Assemblée nationale, mis en examen pour « prise illégal d’intérêt » dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne, Edouard Philippe a déclaré : « Je le crois. Pour le Premier ministre que je suis, s’exprimer sur une décision de justice est impossible, s’exprimer sur le fonctionnement de l’Assemblée nationale est impossible ».

« Je crois qu’il peut continuer à assurer la présidence de l’Assemblée nationale dans de bonnes conditions », a déclaré le Premier ministre, avant de réaffirmer son « amitié » et son « soutien total » à Richard Ferrand, ainsi que sa « confiance dans la capacité qu’il a à faire valoir son innocence ».

20h13 : « Un système universel, c’est un système dans lequel il n’y a plus de régimes spéciaux »

« Un système universel, c’est un système dans lequel il n’y a plus de régimes spéciaux », a martelé le chef du gouvernement, alors que les agents de la RATP, concernés par ces régimes spéciaux, se mettent en grève, ce vendredi. «Mais la pénibilité a évidemment vocation a être prise en compte dans le système futur», a néanmoins ajouté Edouard Philippe.

20h12: «Le système doit commencer à fonctionner le 1er janvier 2025»

«Le système doit commencer à fonctionner le 1er janvier 2025», a précisé Edouard Philippe. «Nous avons du temps. Nous prenons le temps de construire, de trouver des solutions adaptées à chaque Français.» 

20h09 : « Demain, nous allons travailler un peu plus longtemps »

« Aujourd’hui c’est très délicat pour nos concitoyens de savoir quand ils vont partir à la retraite. Demain, avec un système par points, ce sera beaucoup plus simple pour eux de déterminer le moment où ils veulent partir », a expliqué le Premier ministre.

« Compte tenu des évolutions démographiques (…) Nous allons travailler plus longtemps. Nous travaillons déjà un peu plus longtemps. Ça va se faire un peu plus longtemps mais nous devons le faire », a poursuivi Edouard Philippe.

20h06 : Un système de retraite « plus juste et plus transparent »

Interrogé sur les mouvements de grève, Edouard Philippe s’exprime : « Nous voulons réformer profondément le système de retraites pour le rendre plus juste, plus solide, plus transparent et pour rétablir la confiance de nos concitoyens ».

« Le système tel qu’il existe aujourd’hui comporte des différences que les Français ont du mal à comprendre », a-t-il ajouté.

20h02 : Edouard Philippe va s’exprimer dans quelques minutes

19h49 : Edouard Philippe sera-t-il à la hauteur ?

Pour trois quarts des Français (72 %) Edouard Philippe ne va pas proposer une bonne réforme des retraites, révèle un sondage Odoxa-Dentsu consulting pour franceinfo et Le Figaro, publié ce jeudi.

Dans le détail, l’opinion est très présente chez les extrêmes (91 % chez La France insoumise et 92 % au Rassemblement national). Chez les sympathisants des Républicains, ils sont 29 % a lui faire confiance, 28 % chez les écologistes et 19 % chez les socialistes.

19h46 : La RATP se mobilise contre la réforme des retraites

Dix lignes de métro totalement fermées, d’autres partiellement ouvertes, très peu de RER, un tiers des bus seulement en circulation, des tramways au garage… Le trafic RATP sera « extrêmement perturbé » vendredi par une grève d’une ampleur inégalée depuis 12 ans. Les prévisions détaillées sont à retrouver ici​.

19h46 : Grèves, manifestations… Le programme d’un mois de septembre chargé

Les mobilisations pourraient être fortes autour de la réforme des retraites. On vous détaille le calendrier juste ici​.

19h45 : Bonjour et bienvenue dans ce live