Bordeaux : En Marche organisera un Campus des territoires en guise de rentrée politique

POLITIQUE Tous les membres du gouvernement devraient être réunis du 6 au 8 septembre à Bordeaux pour la rentrée du parti présidentiel

Mickaël Bosredon

— 

Le Premier ministre Edouard Philippe.
Le Premier ministre Edouard Philippe. — PIERRE VILLARD/SIPA
  • Pour la première fois, En Marche organise une rentrée politique.
  • Le mouvement présidentiel devrait réunir 4.000 personnes durant trois jours à Bordeaux.

Ce ne sera pas « une université d’été », promet le parti présidentiel – même si ça y ressemble beaucoup – mais un « Campus des Territoires. » Pour la première fois depuis sa création, le parti En Marche va organiser un grand raout politique de rentrée. Il aura lieu du 6 au 8 septembre à Bordeaux, au Parc des expositions, a confirmé le candidat LREM à la mairie de Bordeaux Thomas Cazenave, qui effectuait sa propre rentrée ce vendredi matin.

« Tous les membres du gouvernement devraient être présents » a indiqué Aziz Skalli, le référent départemental LREM. « Il s’agira d’un format de travail novateur, très ouvert, où la question des municipales va se poser, pour travailler sur le fond comme sur les aspects programmatiques. » Il y sera question notamment de mobilité, d’écologie ou d’aménagement du territoire. Des ateliers auront aussi lieu, dont un sur la transformation des services publics, qui sera tenu par le candidat bordelais Thomas Cazenave.

De premières investitures sur la métropole de Bordeaux

Hormis les membres du gouvernement, des invités interviendront, comme le leader du MoDem et maire de Pau François Bayrou. Le ministre de la Culture Franck Riester, sera là pour représenter son mouvement Agir ! Quelque 4.000 personnes (adhérents, sympathisants…) sont attendues durant ces trois journées.

Puisqu’il y sera question de municipales, Aziz Skalli a précisé ce vendredi que LREM travaillait en ce moment à des investitures sur Bordeaux métropole, « où il y a des territoires de conquête. » Outre Bordeaux donc, le parti présidentiel présentera des candidats au Haillan et à Ambarès. « D’autres annonces seront bientôt faites », a assuré le référent départemental, qui précise aussi que « dans certaines villes il y aura des alliances avec les maires sortants », ce qui pourrait être le cas à Talence et Pessac.