Présidence LR: Jacob, Larrivé et Aubert ont obtenu le nombre de parrainages requis

DROITE Les candidats à la présidence du parti Les Républicains ont jusqu'à mardi, 20h, pour déposer leur dossier 

L.C.

— 

Julien Aubert, Christian Jacob, Guillaumé Larrivé, les trois candidats déclarés à la préisdence LR
Julien Aubert, Christian Jacob, Guillaumé Larrivé, les trois candidats déclarés à la préisdence LR — photomontage
  • Les Républicains éliront le successeur de Laurent Wauquiez les 12 et 13 octobre prochains et les 19 et 20 octobre si un second tour est nécessaire.
  • Quatre candidats s’étaient lancés dans la pêche aux parrainages requis pour participer au scrutin.
  • Ils sont trois à avoir récolté suffisamment de signatures de parlementaires et d’adhérents pour déposer un dossier de candidature complet mardi au parti.

Il devrait y avoir trois candidats à la présidence du parti Les Républicains. Les prétendants au poste ont jusqu’à 20h mardi pour déposer leur dossier de candidatures. Christian Jacob s’est acquitté de cette formalité ce lundi après-midi. Guillaume Larrivé et  Julien Aubert ont tous deux annoncé qu’ils s’en chargeront mardi après-midi, mais qu’ils ont obtenu suffisamment de soutiens pour valider leur dossier. En revanche, un quatrième candidat, Franck Yonboue, a dû jeter l’éponge, faute de parrainages.

Jacob explose les compteurs

Le président du groupe LR à l’Assemblée, favori du scrutin prévu les 12 et 13 octobre prochains, a obtenu des parrainages d’environ 10.500 militants et 122 parlementaires. Christian Jacob dépasse donc largement les seuils fixés par les instances du parti, à 1.311 adhérents d’au moins 15 départements et 10 parlementaires.

Sur la liste des parlementaires, que 20 Minutes a pu consulter, figurent 65 des 104 députés LR dont Damien Abad, Eric Ciotti, ou encore Daniel Fasquelle. A la Chambre haute, 51 sénateurs LR ont parrainé Christian Jacob, mais pas le président du groupe Bruno Retailleau. Les eurodéputés Brice Hortefeux, Nadine Morano et Geoffroy Didier le soutiennent également.

Larrivé et Aubert ont également leurs parrainages

Guillaume Larrivé a prévu de déposer son dossier en début d’après-midi mardi. Il fera une déclaration devant le siège du parti à Paris vers 14h30. Dans un mail envoyé ce lundi aux militants LR, il revendique « plus de 3000 parrainages » d’adhérents.

Quant à Julien Aubert, son équipe de campagne a assuré lundi à 20 Minutes que le candidat a « largement » dépassé les seuils requis, avec « aux alentours de 4.000 parrainages d’adhérents et une quinzaine de parrainages de parlementaires ». Le député du Vaucluse devrait donc voir sa candidature validée, après avoir dû renoncer à briguer la présidence du parti en 2017, faute de parrainages.

Un quatrième candidat sur la touche

Bien moins connu, Franck Yonboue a dû renoncer à être candidat, faute de parrainages. « Nous avons collecté les soutiens de près de 800 adhérents et seulement deux parlementaires », a-t-il précisé lundi à 20 Minutes, « déçu ». « Je comptais y aller car on a besoin de renouvellement ».

La Haute autorité du parti doit désormais examiner et valider les dossiers de candidature, au plus tard le 24 août, avant un scrutin prévu les 12 et 13 octobre et, si besoin, un deuxième tour les 19 et 20 octobre.