LREM: Une députée peine à expliquer la réforme des retraites, dont elle est l’ambassadrice

MALAISE Interrogée par une journaliste de LCP, Corinne Vignon n’a pas su expliquer correctement la réforme des retraites

J.-L.D.

— 

Corinne Vignon
Corinne Vignon — Pascal Pavani

Le malaise est très palpable. Corinne Vignon, députée LREM de Haute-Garonne et surtout ambassadrice de la réforme des retraites, a eu toutes les peines du monde à expliquer mercredi ladite réforme alors qu’elle était interviewée par une journaliste de LCP.

La réforme des retraites prévoit désormais un fonctionnement en points, et non plus en annuités. Ceux-ci seront accumulés au fil de la carrière en fonction des cotisations versées, sur la base 100 euros cotisés donnant droit à 5,50 euros de retraite par an. La journaliste a demandé à Corinne Vignon : « Comment garantir que tous les salariés auront le bon montant de retraite à la fin ? »

De longues hésitations

C’est là que Corinne Vignon s’est embrouillée dans une réponse sans fin et loin d’être claire : « Sur cette histoire de points, je tiens à rassurer nos téléspectateurs, il ne s’agit pas de capitalisation, il s’agit bien de… Nous allons, comme le système actuel, être un système qui permet une transition complète… Le point sera fixé à 10 euros, il aura une…. Dans toute sa fonction euh… Tout au long de la carrière, ce point sera revalorisé en fonction de l’inflation, lorsque la pension sera liquidée, et il sera revalorisé en fonction des salaires tout au long de la période de votre carrière. »

Une réponse poussive qui n’a pas échappé à l’opposition. Le député Insoumis Ugo Bernalicis a fustigé sur Twitter ce manque de précision, avec un commentaire ironique : « Alors les gens ? Vous êtes rassurés pour votre retraite ? »

La députée s'est défendu sur Twitter : «Un direct raté, ça arrive... Nous travaillerons tout l'été pour la reprise des concertations à la rentrée !»