Affaire de Rugy: L’ex-ministre aurait utilisé sa voiture de fonction pour des déplacements personnels

REVELATIONS BIS Ce sont de nouvelles révélations de Mediapart et « Ouest-France »

R.G.-V.

— 

François de Rugy dans une voiture (illustration).
François de Rugy dans une voiture (illustration). — ERIC PIERMONT / AFP

Les révélations sur le train de vie de François de Rugy ne se sont pas arrêtées à sa démission, mardi, du gouvernement. D’après Mediapart, associé au quotidien régional Ouest-France, le désormais ex-ministre de la Transition écologique aurait abusé des voitures avec chauffeur, notamment pour des déplacements personnels à Nantes, sa ville d’élection.

Il utilisait en effet ce « privilège » le week-end. Il aurait demandé à son chauffeur de le déposer à la gare à Paris, puis de rouler à vide pour le reprendre à la gare de Nantes. Là-bas, le chauffeur de François de Rugy était donc amené à transporter sa famille. Rien à voir avec les prérogatives habituelles d’un chauffeur de ministre ou de haut représentant de l’Etat.

L’entourage du député de Nantes fait valoir des raisons de sécurité. Ce que récuse un ancien ministre, habitué des voitures officielles : « Si Rugy est particulièrement menacé, il prend une voiture avec ses officiers de sécurité, pas le train. Et s’il prend le train, eh bien il n’a pas besoin de faire venir sa voiture avec chauffeur, c’est aussi simple que cela. »