Reconstruction de Notre-Dame: Le projet de loi a été définitivement adopté au Parlement

PATRIMOINE La cathédrale de Notre-Dame de Paris a été victime le 15 avril d’un incendie qui a détruit sa charpente et sa flèche

20 Minutes avec AFP

— 

Les pompiers s’entraînent en contrebas de Notre-Dame, tandis que les ouvriers alpinistes installent des bâches pour protéger la cathédrale.
Les pompiers s’entraînent en contrebas de Notre-Dame, tandis que les ouvriers alpinistes installent des bâches pour protéger la cathédrale. — HOUPLINE-RENARD/SIPA

Le projet de loi pour la restauration de la cathédrale Notre-Dame, qui a été partiellement détruite dans un incendie, a été définitivement adopté par le Parlement, ce mardi. Ce texte doit permettre de répondre à l’ambition fixée par le président Emmanuel Macron de restaurer l’édifice au plus vite.

Le texte, qui a été approuvé à l’Assemblée par 91 voix, avec 8 votes contre et 33 abstentions, fixe le cadre des travaux de restauration, mais aussi de la collecte, de l’utilisation et de la défiscalisation des dons faits par les Français depuis l’incendie de la cathédrale française la plus célèbre du monde.

Un délai de cinq ans promis par Emmanuel Macron

Le 15 avril dernier, un incendie s’était déclaré dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, ravageant la toiture, la charpente, une partie de la voûte et la flèche de l’édifice.

« Nous rebâtirons la cathédrale plus belle encore et je veux que ce soit achevé d’ici cinq années », avait déclaré Emmanuel Macron au lendemain du drame. Pour tenir ce délai, une proposition de loi avait été présentée, le 24 avril, en Conseil des ministres.