Affaires de Rugy: Le ministre, qui a rencontré le déontologue de l'Assemblée, espère que tout sera terminé fin juillet

HOMARDGATE Dans une interview au JDD, le ministre de la Transition écologique et solidaire a dit avoir rencontré la déontologue de l’Assemblée nationale pour justifier ses dépenses

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, lors de la cérémonie du 14-Juillet 2019, à Paris.
François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, lors de la cérémonie du 14-Juillet 2019, à Paris. — LIONEL BONAVENTURE / AFP

François de Rugy, le ministre de la Transition écologique et solidaire, est dans l’œil du cyclone et espèce que c’est bientôt terminé. Dans une interview donnée au Journal du dimanche, l’ancien député écologiste affirme avoir vu la déontologue de l’Assemblée nationale pour justifier de ses dépenses lors de son passage à la tête de la Chambre basse.

Le ministre se retrouve au cœur de plusieurs polémiques depuis le début de la semaine au sujet de dépenses jugées somptuaires alors qu’il était président de l’Assemblée nationale, puis au ministère, depuis l’automne dernier. Les révélations, de Mediapart et d’autres médias, se sont succédé cette semaine. François de Rugy a réussi à sauver son poste au gouvernement en promettant de justifier chaque euro dépensé et en s’engageant à rembourser en cas de problème.

« Édouard Philippe souhaitait qu’il puisse y avoir une forme de process, un regard extérieur… », a expliqué François de Rugy dans les colonnes du Journal du Dimanche, expliquant son entretien avec le déontologue de l’Assemblée. Le ministre espère donc que ces démarches seront terminées avant la fin du mois. « Personne n’a envie de laisser traîner ça. »