Les porte-parole d'Europe Ecologie Les Verts (EELV)  Sandrine Rousseau (G) et Julien Bayou, lors du congrès fédéral du parti à Pantin le 11 juin 2016.
Les porte-parole d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) Sandrine Rousseau (G) et Julien Bayou, lors du congrès fédéral du parti à Pantin le 11 juin 2016. — ALAIN JOCARD / AFP

SCANDALE

Affaire de Rugy: EELV réclame la démission du ministre de la Transition écologique

Mercredi, la députée Delphine Batho avait, elle aussi, demandé la démission du ministre de la Transition écologique

Après les révélations de Mediapart sur les fastueux dîners de l’ancien président de l’Assemblée nationale et la rénovation de ses appartements privés au ministère de la Transition écologique, Europe Écologie Les Verts (EELV) réclame la démission de François de Rugy, a déclaré le porte-parole du parti, Julien Bayou, ce jeudi.

« J’ai trouvé ses explications (…) particulièrement scandaleuses », a jugé Julien Bayou au micro de Radio Classique, ce jeudi. « Il a invité ses amis et il prétend le contraire » et « il est pris en flagrant délit de mensonge », a dénoncé Julien Bayou, soulignant les témoignages à Mediapart de l’épouse de François de Rugy et de l’éditorialiste Jean-Michel Apathie reconnaissant que ces dîners « n’étaient pas professionnels ».

Le ministre dans la tourmente

François de Rugy est dans la tourmente depuis une série d’articles publiés par Mediapart, ce mercredi. Le site d’information a révélé que Nicole Klein, la directrice de cabinet du ministre, avait gardé un logement HLM à Paris de 2006 à 2018 alors qu’elle n’habitait plus la capitale. Elle a été limogée ce jeudi matin.

Mediapart a également révélé que François de Rugy avait organisé des dîners fastueux à l’Hôtel de Lassay lorsqu’il était président de l’Assemblée nationale. Un autre article faisait état de travaux réalisés par le ministre dans son logement de fonction à l’Hôtel de Roquelaure pour un montant de 63.000 euros.

« Sa démission s’impose parce que c’est de l’argent public »

Mercredi, la députée Delphine Batho avait, elle aussi, demandé la démission du ministre de la Transition écologique. « J’ai pris connaissance de l’article de Mediapart. Cela me paraît moralement inacceptable. Sa démission s’impose parce que c’est de l’argent public. L’argent public n’est pas fait pour organiser des dîners privés fastueux », avait déclaré la présidente de Génération écologie.

Pour Julien Bayou, le départ de François de Rugy « ne sera pas une grosse perte ». « On a un problème avec ce gouvernement, c’est qu’il parle écolo mais il est anti-écolo », a encore affirmé le porte-parole du parti.