Affaire de Rugy: Le ministre répond sur Facebook sur ses dîners fastueux à l'Assemblée

PARLEMENT Photos, témoignages et documents à l’appui, Mediapart a révélé avoir recensé entre octobre 2017 et juin 2018 une dizaine de ces dîners qui mobilisaient à chaque fois le personnel de la résidence du président de l’Assemblée

20 Minutes avec AFP

— 

François de Rugy.
François de Rugy. — CELINE BREGAND/SIPA

Mis en cause pour l’organisation de réceptions fastueuses à l’Hôtel de Lassay alors qu’il présidait l’Assemblée nationale, le ministre François de Rugy a publié dans la nuit de mercredi à jeudi sur son compte Facebook « l’intégralité des éléments de réponse » apportés lundi soir à Mediapart.

Photos, témoignages et documents à l’appui, Mediapart a révélé avoir recensé entre octobre 2017 et juin 2018 une dizaine de ces dîners qui mobilisaient à chaque fois le personnel de la résidence du président de l’Assemblée. Et dans la soirée de mercredi, Mediapart a publié de nouvelles informations, concernant cette fois-ci la directrice de cabinet de François de Rugy, Nicole Klein. Selon le journal en ligne, la préfète occupe depuis 2001 un logement HLM à Paris et l’a conservé de 2006 à 2018 alors qu’elle n’habitait plus la capitale.

Devis de travaux

Outre un questions-réponses, le ministre publie des mails relatifs aux devis de travaux pour l’appartement de fonction qu’il occupe au ministère de la Transition écologique réalisés à partir de novembre 2018.

Le ministre y détaille des travaux de peinture, de rénovation des sols, de menuiserie visant à installer des rangements, la rénovation d’une salle de bains et d’une salle de douche, le tout pour un peu plus de 63.000 euros.

« Je le réaffirme enfin avec force, face aux attaques qui me sont faites, je n’aurai qu’une seule défense : les faits présentés en toute transparence. Le reste n’est qu’insinuations alimentées par une source anonyme et malveillante », explique François de Rugy à la fin de son message.