Bruxelles: Marine Le Pen applaudie pendant une conférence de presse, un journaliste proteste et rappelle le règlement

PARLEMENT EUROPÉEN « C’est une conférence de presse, ce n’est pas une salle de débat », a lancé le journaliste, outré de ce manquement au règlement

20 Minutes avec agence

— 

Marine Le Pen pose avec des eurodéputés d'extrême-droite après sa conférence de presse au Parlement européen, jeudi 13 juin 2019 à Bruxelles.
Marine Le Pen pose avec des eurodéputés d'extrême-droite après sa conférence de presse au Parlement européen, jeudi 13 juin 2019 à Bruxelles. — Virginia Mayo/AP/SIPA

Lors d’une conférence de presse, jeudi, pour présenter l’alliance du Rassemblement national et de la Ligue italienne au Parlement européen, Marine Le Pen a été applaudie par l’assistance. En réaction, un journaliste a vivement protesté et fait un rappel au règlement.

Le moment a été relayé par l’émission Quotidien. Sur la vidéo, on entend les soutiens et représentants de la formation d’ extrême droite, baptisée « Identité et démocratie » (ID), se faire applaudir par l’assistance après chaque grande déclaration.

« On applaudit qui on veut, non ? »

« C’est une conférence de presse, ce n’est pas une salle de débat », a alors réagi Nicolas Gros-Verheyde, correspondant à Bruxelles pour Sud Ouest, en se levant. « On applaudit qui on veut, non ? », lui a rétorqué l’eurodéputé Gilbert Collard, demandant au journaliste de « se calmer ».

Des applaudissements ont continué à se faire entendre par la suite. Un journaliste italien a également tenu à rappeler l’article 6 du règlement de la salle de presse du Parlement européen. Selon ce dernier, les spectateurs ne doivent pas exprimer, sous forme d’applaudissements, protestation ou autre, « leur approbation ou désapprobation envers les orateurs et/ou les points de vue qu’ils expriment ».

« Une violation claire du règlement »

Dans une lettre de protestation adressée aux services du Parlement européen, l’association de la presse internationale à Bruxelles dénonce « une violation claire du règlement ». Le courrier souligne que « des collègues […] ont été hués et réprimandés par le président de la conférence de presse ».

Le chef des relations presse du Parlement européen a répondu via son compte Twitter, rappelant que les personnes présentes dans la salle de presse « doivent s’abstenir d’applaudir ou de protester ». « Toutes les personnes organisant des conférences de presse reçoivent une copie du règlement quand elles réservent la salle », a-t-il ajouté. « Il semblerait que les nouveaux membres et l’équipe du groupe ID ne les connaissent pas. »