Les bulletins de vote non utilisés sont-ils recyclés?

FAKE OFF Un post Facebook viral affirme que les bulletins de vote non distribués finissent dans les déchetteries

Alexis Orsini

— 

Un bulletin de vote des élections européennes, à Lyon, le 26 mai 2019.
Un bulletin de vote des élections européennes, à Lyon, le 26 mai 2019. — KONRAD K./SIPA
  • « Voilà où vont les enveloppes d'élection non distribuées. [...] Quel gaspillage!!! », dénonce un post Facebook partagé plus de 18.000 fois.
  • Il montre, en photo, des centaines d'enveloppes non distribuées contenant des bulletins électoraux.
  • 20 Minutes fait le point sur le sort réservé aux bulletins de vote qui subsistent après un scrutin - par défaut de distribution postale ou non utilisation dans les bureaux de vote.

Des centaines d’enveloppes kraft, pour certaines ficelées en tas, empilées les unes sur les autres, au fond de ce qui ressemble à une benne. La photo, surprenante, est massivement partagée sur les réseaux sociaux depuis une semaine. On la trouve par exemple sur la page Facebook « Dégageons Macron », dont la légende sommaire (« Des centaines d’enveloppes (élections européennes) retrouvées dans une déchetterie ! ») donne lieu à de nombreux commentaires indignés.

Mais le cliché a d’abord été posté sur un groupe Facebook ouvert aux habitants de la commune du Tampon, à la Réunion, par un internaute dénonçant cette « triste découverte » au sein d’une déchetterie locale : « Voilà où vont les enveloppes d’élection non distribuées. Et ce n’est qu’un petit échantillon. Quel gaspillage !!! Imaginez vous les arbres détruits pour faire ces papiers. Et ça finit à la déchetterie et en plus c’est payé avec nos impôts. »

Le post Facebook devenu viral.
Le post Facebook devenu viral. - Capture d'écran/Facebook

Une critique porteuse, à en juger par le succès du post, partagé plus de 18.000 fois depuis le 31 mai.

FAKE OFF

Si la déchetterie évoquée dans le post et l’internaute l’ayant publié n’ont pas donné suite aux sollicitations de 20 Minutes, la mairie du Tampon explique que la présence de ces courriers dans une déchetterie n’a rien de surprenant : « Quand ils ne sont pas utilisés, les bulletins de vote ne sont pas abandonnés n’importe où, ils suivent le circuit mis en place pour leur valorisation [écologique]. Ils sont tous recyclés, même s’il aurait effectivement été préférable qu’un volume moins important de bulletins soit distribué ».

« Le surplus de bulletins de vote n’a rien d’exceptionnel, notamment avec les courriers non distribués parce que leur destinataire a déménagé ou que son adresse est erronée. Dans ce cas-là, La Poste les dépose à la mairie, et nous les mettons dans le circuit de recyclage, c’est-à-dire dans les déchetteries gérées par les intercommunalités, qui redirigent ensuite ces bulletins vers les centres de tri et de valorisation », poursuit la municipalité, tout en précisant que la proportion de bulletins non distribués pour ce scrutin était dans la lignée des précédents.

Les communes, responsables de la destruction des bulletins

La Poste confirme pour sa part qu’elle suit la même procédure au niveau national : « Quand la distribution de ces bulletins n’est pas assurée – quelle qu’en soit la raison –, on renvoie systématiquement les courriers à la mairie. »

Les bulletins restés inutilisés dans les bureaux de vote, eux, connaissent le même sort, conformément aux compétences des administrations locales, comme l’explique le ministère de l’Intérieur à 20 Minutes : « Il appartient aux communes de procéder à leur destruction, sous leur responsabilité et selon les modalités de leur choix. »