Alsace: Trois nouveaux portraits de Macron décrochés par des militants écolos avant le G7

HAPPENING Dix militants du mouvement ANV Cop21 ont décroché ce mercredi le portrait officiel d’Emmanuel Macron dans les mairies de Bollwiller, Retzwiller et Lutterbach

Nils Wilcke

— 

Les militants n'ont pas réussi à décrocher le portrait d'Emmanuel Macron à la mairie de Reiningue, dans le Haut-Rhin.
Les militants n'ont pas réussi à décrocher le portrait d'Emmanuel Macron à la mairie de Reiningue, dans le Haut-Rhin. — ANV-COP21 Mulhouse/Sud-Alsace
  • Dix militants du mouvement ANV Cop21 ont décroché ce mercredi le portrait officiel d’Emmanuel Macron dans les mairies de Bollwiller, Retzwiller et Lutterbach. 
  • Ces nouvelles actions sont menées suite à « l’appel lancé par 80 personnalités à décrocher 125 portraits présidentiels ». 
  • « C’est un risque que l’on prend », indique un militant à 20 Minutes face aux éventuelles poursuites judiciaires encourues par les décrocheurs. 

Les décrochages se poursuivent en dépit des risques judiciaires. Dix militants de l'antenne Mulhouse/Sud Alsace du mouvement ANV Cop21 ont décroché ce mercredi le portrait officiel d’Emmanuel Macron dans les mairies de Bollwiller, Retzwiller et Lutterbach, dans le Haut-Rhin.

En revanche, un troisième décrochage prévu à Reiningue n’est pas allé jusqu'à son terme. Les militants se sont heurtés à l’opposition des adjoints lors de leur tentative de décrochage à la mairie. Toutefois, « un dialogue a pu être instauré » avec les élus, explique à 20 Minutes l’un des militants du mouvement.

Marquer le coup avant le prochain G7

Ces nouvelles actions sont menées à la suite de« l’appel lancé par 80 personnalités à décrocher 125 portraits présidentiels », précisent les militants alsaciens. Le chiffre 125 correspondant aux 125 jours qu’il a suffi à la France pour dépasser son empreinte écologique. ANV Cop21 veut marquer le coup avant le Sommet du G7 qui aura lieu du 24 au 26 août à Biarritz.

Ces trois communes n'ont pas été visées au hasard. A Lutterbach, les militants veulent attirer l'attention de l'opinion publique sur « l’incohérence du projet d'une prison face aux enjeux climatiques ». Bollwiller a été choisie pour « sa présence sur le bassin potassique fortement impacté par le site de Stocamine et ses 42.000 tonnes à déstocker ». Et Retzwiller pour sa déchetterie « qui fait vivre un calvaire à tous les habitants », indique le mouvement dans un communiqué.

« C'est un risque que l'on prend »

Ces militants ont-ils conscience qu’ils pourraient être poursuivis en justice pour ces faits ? Trois militants écologistes, qui ont également décroché le portrait d’Emmanuel Macron à la mairie de Kolbsheim (Bas-Rhin), le 5 mars dernier, sont convoqués au tribunal correctionnel de Strasbourg, le 26 juin, pour vol en réunion.

« C’est un risque que l’on prend, indique un militant. Nous avons décidé de "sortir" le président Macron pour lui faire voir le dérèglement climatique et l’extinction de la biodiversité en cours d’accélération ». Les militants d'ANV Cop21 ne comptent pas s’arrêter à ces deux nouveaux décrochages. D’autres actions sont prévues dans les semaines à venir.