French former interior minister Gerard Collomb (C) is seen after being elected as the new mayor of Lyon on November 5, 2018 at Lyon city hall, following an extraordinary municipal council. (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)
French former interior minister Gerard Collomb (C) is seen after being elected as the new mayor of Lyon on November 5, 2018 at Lyon city hall, following an extraordinary municipal council. (Photo by JEFF PACHOUD / AFP) — AFP

ENQUETE

Perquisitions en cours au domicile de Gérard Collomb et à la mairie de Lyon

Une enquête préliminaire du parquet national financier vise l'entourage du maire de Lyon

Dans le cadre d’une affaire de détournement de fonds public, des perquisitions sont en cours au domicile du maire de Lyon, Gérard Collomb, et à l’Hôtel de Ville, où il a son bureau. Une information révélée par Le Parisien ce mercredi matin que des sources proches du dossier ont ensuite confirmé.

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet financier à la suite d’un rapport provisoire de la chambre régionale des comptes d’Auvergne-Rhône-Alpes selon Le Canard enchaîné. L’ancien premier flic de France est soupçonné d’avoir détourné des « fonds publics » au profit de son ancienne compagne et mère de son troisième enfant. En résumé, il lui aurait permis de bénéficier de plusieurs emplois municipaux depuis plus de 20 ans.

Une affaire qui éclate à 10 mois des Municipales

Gérard Collomb s’est aussitôt défendu : « Je ne peux que m’étonner, alors que les conclusions de l’enquête administrative ne sont toujours pas connues, qu’on ait pu diffuser des informations tant inacceptables qu’intolérables et déjà largement propagées », a-t-il réagi dans un communiqué transmis à l’AFP.

« Il n’échappera à personne les véritables raisons qui conduisent ceux qui ont pris l’initiative de diffuser de telles informations de m’atteindre à 10 mois des élections municipales », poursuit-il, confirmant toutefois que son ex-concubine est « employée par la ville de Lyon depuis 1995 dans différentes fonctions, d’abord comme agent non titulaire de catégorie C puis titularisée comme agent administratif en juin 2005 ».

Le maire de Lyon entend se présenter en 2020 aux élections municipales et métropolitaines, mais il trouvera sur sa route son ancien dauphin et actuel président de la métropole lyonnaise David Kimelfeld.

»Plus d’informations à venir sur 20 Minutes