Politique et catholicisme: «Un certain nombre de partis instrumentalisent la référence aux racines chrétiennes»

RELIGION Avec les crèches dans les mairies ou les chapelets brandis en plein meeting, les catholiques reviennent sur le devant de la scène politique comme l’explique le politologue Yann Raison du Cleuziou.

L.A.

— 

Catholicisme: «Certains partis politiques instrumentalisent la référence aux racines chrétiennes», estime le politologue Yann Raison du Cleuziou — 20 Minutes

En quelques années, les catholiques sont revenus au centre du jeu politique. De La Manif pour tous au choix de François-Xavier Bellamy comme candidat Les Républicains (LR) aux élections européennes, en passant par la victoire de François Fillon aux primaires LR de 2017, les catholiques sont omniprésents.

Yann Raison du Cleuziou, maître de conférences en science politique à l’université de Bordeaux est spécialiste de la sociologie du catholicisme français. Dans son livre Une contre-révolution catholique. Aux origines de La Manif pour tous, il explique notamment que les catholiques «conservateurs» sont les plus visibles ces dernières années car les questions identitaires ont une importance croissante dans les politiques française et européenne.