Européennes: Hollande appelle à voter pour la «liste socialiste»

ELECTIONS L’ancien président de la République a appelé samedi à Strasbourg à voter pour la « liste socialiste »

L.B. avec AFP

— 

François Hollande a une nouvelle fois adressé quelques critiques à Emmanuel Macron à l'occasion de la réédition de son livre.
François Hollande a une nouvelle fois adressé quelques critiques à Emmanuel Macron à l'occasion de la réédition de son livre. — Mathieu Pattier/SIPA

François Hollande a appelé samedi à Strasbourg à voter pour la « liste socialiste » aux européennes, lors d’un débat sur l’Europe organisé par le quotidien Libération à une semaine des élections.

« Je pense qu’il faut qu’il y ait le plus de députés européens socialistes, donc de députés français socialistes », a déclaré l’ancien président qui, interrogé sur la liste PS-Place publique de Raphaël Glucksmann, a ajouté : « Je n’en connais pas d’autre qui comporte des socialistes. »

Interrogé sur la liste PS-Place publique de Raphaël Glucksmann, François Hollande a ajouté : « Je n’en connais pas d’autre qui comporte des socialistes même s’il n’y en a pas autant que je voudrais. »

« L’enjeu principal »

Sans prononcer le nom de la tête de liste, François Hollande a enchaîné : « C’est la liste qui permettra d’avoir le plus de parlementaires socialistes au groupe socialiste pour avoir la capacité, éventuellement, de pouvoir revendiquer la présidence de la Commission européenne. »

« C’est le groupe qui aura le plus de sièges au Parlement européen qui aura la possibilité de devenir, avec son responsable, le président de la Commission européenne », a-t-il encore relevé, estimant qu’il s’agissait de « l’enjeu principal » du scrutin du 26 mai.

Jugeant que l’extrême droite pourrait compter « autour de 100 » eurodéputés dans le prochain Parlement européen, François Hollande a noté qu’ils seraient « trop nombreux mais incapables de pouvoir former la moindre coalition ».

« Je suis cohérent »

« Les deux groupes qui peuvent y prétendre, c’est le groupe PPE, le centre-droit, la droite, et le groupe socialiste », a-t-il ajouté. « Alors moi je suis cohérent, j’étais socialiste avant de rentrer à l’Elysée, je pense être resté socialiste pendant et je suis toujours socialiste après », a poursuivi François Hollande.

Celui-ci avait entretenu le flou début avril, déclarant à France Inter : « Je voterai pour les socialistes, je vote toujours pour les socialistes, faut-il encore qu’il y en ait. » Pour la première fois de son histoire, le PS a fait le choix d’un candidat de la société civile en désignant l’essayiste Raphaël Glucksmann comme tête de liste pour le scrutin européen, après s’être allié au mouvement Place publique.