Elections européennes: Un meeting de François de Rugy perturbé par des «gilets jaunes» dans le Tarn

RASE CAMPAGNE Le ministre devait parler d’écologie devant des militants de La République en marche

R. G.-V. avec AFP
— 
François de Rugy est ministre de la Transition écologique et solidaire depuis septembre 2018.
François de Rugy est ministre de la Transition écologique et solidaire depuis septembre 2018. — LOIC VENANCE / AFP

Le meeting du ministre de la Transition écologique François de Rugy à Gaillac, dans le cadre de la campagne pour les élections européennes, a été perturbé par une centaine de « gilets jaunes ». Les manifestants ont entonné des chants hostiles au gouvernement et au président de la République, empêchant l’intervention du ministre sur le thème « l’Europe l’écologie ».

François De Rugy était venu à la rencontre des militants LREM du Tarn à l’invitation de la députée Marie-Christine Verdier-Jouclas. Au bout d’une heure les « gilets Jaunes » ont finalement quitté la salle, laissant le ministre achever son allocution.

Il a notamment abordé le dossier sensible en Occitanie du train des primeurs, ce convoi ferroviaire qui relie chaque nuit la gare Saint-Charles de Perpignan à Rungis et qui pourrait être remplacé à la fin juin par des camions à cause de la vétusté du matériel. « On ne peut pas accepter que la SNCF puisse dicter un changement brutal qui peut amener un basculement vers la route », a lancé François De Rugy, ajoutant qu’il allait mettre « tout le monde autour de la table » pour éviter un tel scénario.