VIDEO. Otages au Bénin: Le maire de Toulon Hubert Falco dénonce «l'accueil solennel» par Macron

POLITIQUE Président de la métropole toulonnaise où étaient basés les deux militaires morts dans l’opération de libération des otages, Hubert Falco désapprouve l’accueil solennel prévu par Macron

20 Minutes avec AFP

— 

Hubert Falco en 2015
Hubert Falco en 2015 — DOMINIQUE FAGET / AFP

Le maire LR de Toulon Hubert Falco a déclaré samedi qu’il refusait de « cautionner l’accueil solennel envisagé » pour les ex-otages libérés au Burkina Faso et attendus en France par le président Emmanuel Macron.

Hubert Falco est également président de la métropole toulonnaise, dont fait partie Saint-Mandrier-sur-Mer où est basé le commando Hubert, unité d’élite de la marine française dont les deux membres ont été tués lors de l’opération de libération. Mardi à 11h, un hommage national doit leur être rendu aux Invalides.