Débarquement du 6 juin 1944: Edouard Philippe présidera la cérémonie internationale

6 JUIN 44 Emmanuel Macron sera pour sa part présent avec Donald Trump à la cérémonie franco-américaine au cimetière américain de Colleville-sur-mer

J.D. avec AFP

— 

Edouard Philippe
Edouard Philippe — Jean Michel Nossant/SIPA

Le Premier ministre Edouard Philippe présidera la cérémonie internationale qui doit clôturer le 75e anniversaire du Débarquement en Normandie le 6 juin vers 18h, a annoncé ce lundi le gouvernement.

Le président Emmanuel Macron sera pour sa part « présent avec le président Trump à la cérémonie franco-américaine » prévue « vers 11h00 », au cimetière américain de Colleville-sur-mer (Calvados), avant une rencontre bilatérale « a priori à Caen », a précisé Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées lors d’une conférence de presse à Bayeux, dans le Calvados. Selon le préfet Laurent Ficus, le président russe Vladimir Poutine n’est pas invité à la cérémonie internationale qui devrait avoir lieu à Juno Beach (Courseulles-sur-mer) si les Canadiens en confirment la faisabilité. L’Allemagne est invitée, selon Geneviève Darrieussecq.

Début des commémorations le 5 juin à Portsmouth

De 10.000 à 12.000 personnes sont attendues au cimetière américain, contre environ 3.000 personnes à la cérémonie internationale, selon la secrétaire d’Etat. En 2014, pour le 70e anniversaire, 8.000 personnes avaient assisté à la cérémonie internationale présidée par François Hollande et 8.000 à la cérémonie franco-américaine.

Les commémorations démarreront le 5 juin avec une cérémonie britannique à Portsmouth en présence d’Emmanuel Macron et de la reine d'Angleterre qui assisteront à « l’embarquement des vétérans britanniques qui rejoindront la France en bateau », a expliqué Geneviève Darrieussecq.

Interrogée sur les raisons pour lesquelles Emmanuel Macron ne présiderait pas la cérémonie internationale, la secrétaire d’Etat a répondu : « Je pense que c’est une question d’agenda et qu’il n’est pas très simple de tout faire pour le président d’un point de vue matériel ». Elle a dit ne pas savoir où serait le président pendant la cérémonie internationale. Elle a souligné que le président a déjà prévu « des gestes très très forts » pour cette commémoration.