Européennes: Un sondage place le RN en tête

ELECTIONS La liste de La République en marche recule, à 21,5 % et se placerait ainsi en deuxième position

20 Minutes avec AFP

— 

De gauche à droite, les têtes de listes aux européennes lors du débat sur France 2, Manon Aubry (LFI), François-Xavier Bellamy (LR), Ian Brossat (PCF), Jean-Christophe Lagarde (UDI), Benoît Hamon (Génération-s), Florian Philippot (Les Patriotes), Nathalie Loiseau (LREM), Jordan Bardella (RN), Nicolas Dupont-Aignan (DLF), Yannick Jadot (EELV), François Asselineau (UPR) et Raphaël Glucksmann (Place publique-PS).
De gauche à droite, les têtes de listes aux européennes lors du débat sur France 2, Manon Aubry (LFI), François-Xavier Bellamy (LR), Ian Brossat (PCF), Jean-Christophe Lagarde (UDI), Benoît Hamon (Génération-s), Florian Philippot (Les Patriotes), Nathalie Loiseau (LREM), Jordan Bardella (RN), Nicolas Dupont-Aignan (DLF), Yannick Jadot (EELV), François Asselineau (UPR) et Raphaël Glucksmann (Place publique-PS). — Jacques Witt/SIPA

Un sondage qui a suscité des sueurs froides chez certains politiques. La liste de La République en marche recule, à 21,5 % des intentions de vote, à l’approche des prochaines élections européennes et laisse le Rassemblement national en tête, à 22 %, selon un sondage* Ipsos publié dimanche.

Comme dans deux autres enquêtes diffusées ces derniers jours, le RN se situe devant LREM, dans un contexte de faible participation et de volatilité du vote, à trois semaines du scrutin. Une enquête Harris interactive a toutefois donné vendredi LREM devant avec 23,5 % contre 20 % pour le RN.

La liste Parti socialiste-Place publique est à 5,5 %

Par rapport à la vague précédente du 18-22 avril, la liste de la majorité perd donc 1,5 point dans cette étude menée les 2 et 3 mai par Ipsos Sopra Steria pour Radio France et France Télévisions. Le RN reste, lui, stable à 22 %, tout comme Les Républicains (13,5 %) et Europe Ecologie-Les Verts (8,5 %). La liste de La France insoumise progresse d’un point (8 %) et celle du Parti socialiste - Place Publique perd un point (5,5 %).

La participation serait, elle, en baisse, entre 38 et 42 %, contre une fourchette de 40 à 44 % lors de la précédente vague. Les sympathisants de La République en marche sont pour l’heure les plus mobilisés (50 % ont l’intention d’aller voter) devant ceux de la France insoumise (46 %) et du Rassemblement national (45 %). Cette donnée a été identifiée par les partis comme une clé importante du résultat du scrutin du 26 mai.

45 % des électeurs pourraient changer d’avis

Mais seulement 55 % des personnes sondées ont figé leur choix : 45 % peuvent encore changer d’avis, selon cette étude. Les plus déterminés sont ceux ayant l’intention de voter RN et LREM : respectivement 75 % et 73 % sont sûrs de leur décision.

A l’inverse, EELV souffre d’une grande volatilité de son électorat potentiel : 74 % de ceux ayant l’intention de voter pour la liste de Yannick Jadot disent pouvoir encore changer d’avis.

Enfin, l’enquête montre que Benoît Hamon (Générations) est la tête de liste bénéficiant du plus fort taux de notoriété : 95 % des personnes sondées ont « entendu parler » de l’ancien candidat PS à la présidentielle. Mais seulement 3,5 % ont l’intention de voter pour lui.

 

*Enquête réalisée en ligne auprès de 1.500 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur entre 0,7 et 2,6.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, mais une indication du rapport de forces au jour de la réalisation du sondage.