Lyon: Le maire Gérard Collomb promet déjà de ne pas augmenter les impôts lors du prochain mandat s’il est réélu

PROMESSE Le maire de Lyon a fait cette annonce ce lundi matin lors d'une présentation sur la santé financière de la ville

Elisa Frisullo

— 

Gérard Collomb a annoncé qu'il n'augmenterait pas les impôts après 2020 s'il est réélu.
Gérard Collomb a annoncé qu'il n'augmenterait pas les impôts après 2020 s'il est réélu. — R. Lafabrègue/AFP

Il n’est toujours pas officiellement candidat à sa propre succession. Mais son annonce a déjà tout l’air d’une promesse de campagne. Ce lundi matin, lors d’une présentation de la situation financière de la municipalité, le maire de LyonGérard Collomb s’est engagé à ne pas augmenter les impôts après 2020 en cas de réélection à la tête de l’hôtel de Ville.

« La majorité actuelle s’engage à ne pas augmenter les taux d’imposition dans le prochain mandat. Cette annonce confirme la bonne santé financière de la ville de Lyon, sa capacité à poursuivre ses investissements et à diminuer sa dette », a précisé la municipalité dans un communiqué.

Les impôts augmentés lors des trois précédents mandats

Le maire de Lyon, qui semble pour l’heure davantage attiré par la métropole que par la ville dans la perspective des élections de 2020, a augmenté les impôts lyonnais au début de ses trois précédents mandats.

Lors du premier mandat, en 2002, les taux d’imposition avaient été relevés de 5 %, de 6 % en 2008 et de 5 % en 2014, rappelle l’hôtel de ville. Cette annonce, qui se traduirait par une baisse des recettes « de 15 à 18 millions d’euros » pour la ville, selon Gérard Collomb, concernera principalement la taxe foncière. La taxe d’habitation devant être supprimée pour tous en 2022.