Européennes: Yannick Jadot (EELV) réclame un statut pour les réfugiés climatiques

ECOLOGIE La tête de liste d'EELV estime que c'est la clé d'une politique migratoire efficace

J.-L.D. avec AFP

— 

La tête de liste d’Europe Ecologie Les Verts (EELV), Yannick Jadot.
La tête de liste d’Europe Ecologie Les Verts (EELV), Yannick Jadot. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Yannick Jadot, tête de liste des écologistes d'EELV aux élections européennes, a réclamé, ce dimanche, la mise en place d'un statut européen pour les réfugiés climatiques, clé selon lui d'une politique migratoire efficace.

« Le gros des troupes qui migrent aujourd'hui, d'abord dans leur pays ou au sein de la région notamment dans les pays du Sud, ce sont des exilés de l'environnement », a-t-il expliqué lors de l'émission Questions politiques de France Inter, France Info et Le Monde.

26 millions de réfugiés à cause de phénomènes climatiques en six ans

« C'est pour ça aussi qu'on a une responsabilité. Si on lutte à notre échelle contre le dérèglement climatique, on réduit la pression sur les terres habitables et on laisse les personnes qui veulent vivre là où elles sont nées », a-t-il poursuivi.

En moyenne, quelque 26 millions de personnes ont été chassées de chez elles chaque année entre 2008 et 2014 par des phénomènes climatiques ou météorologiques, selon des chiffres publiés en 2015 par l'Observatoire des situations de déplacement interne (IDMC), une ONG norvégienne.

Entre 7 et 9% d'intention de vote

Dans la campagne des Européennes, EELV plaide pour une révision du règlement européen de Dublin, dispositif qui prévoit que le premier pays d'accueil d'un migrant est chargé de traiter sa demande d'asile. Les Verts souhaitent une répartition, décidée au niveau européen, des réfugiés dans les différents États membres de l'UE. 

Les sondages récents accordent entre 7 et 9% d'intentions de vote aux Européennes à la liste EELV.